Search
mercredi 1 déc 2021
  • :
  • :

Vosges – Une deuxième vie pour vos déchets

image_pdfimage_print
(Photographies Vosges Mag)

(Photographies Vosges Mag)

Le tri des déchets est un acte que nous effectuons tous maintenant de façon presque naturelle et spontanée. Mais vous êtes-vous déjà demandé ce que devenait le sac jaune après que vous l’ayiez  déposé sur le trottoir devant votre domicile ?

Si tous les déchets recyclables ne sont pas collectés en porte à porte dans les sacs jaunes –  dans certains secteurs du territoire vosgien,  la collecte s’effectue via des bacs jaunes implantés sur des points d’apports volontaires, au final tous convergent vers le centre de tri de la Maix à Chavelot. Ce sont environ 17 000 tonnes de déchets recyclables qui sont traités annuellement par EVODIA, structure qui assure pour l’ensemble du département le tri et la valorisation des déchets recyclés.

La nouvelle vie des déchets recyclés

centredetri1170 % des déchets qui arrivent à Chavelot sont donc valorisés et connaissent une nouvelle vie. A leur arrivée sur leur site, les déchets sont pesés puis dirigés sur des tapis où un premier tri mécanique s’opère avant que n’interviennent les agents de tri. Une fois triés par matière, les déchets sont conditionnés pour être acheminés dans des usines où ils connaîtront une deuxième vie. Le département compte sur son territoire des entreprises qui utilisent cette matière première secondaire pour leur production. C’est le cas de Norske Skog à Golbey qui intègre du papier recyclé dans la fabrication du papier journal, OI Manufacturing à Gironcourt sur Vraine qui valorise le verre recyclé pour produire des bouteilles ou encore l’entreprise Lucart à Laval sur Vologne qui recycle les briques alimentaires. Un cercle vertueux qui fait la part belle aux circuits courts.

Mais des efforts restent encore à faire

Chaque vosgien produit 207 kg d’ordures ménagères par an. Ponctuellement, les services d’EVODIA procèdent à « l’autopsie des poubelles noires » des ménages. Il en ressort qu’une bonne partie pourrait encore être davantage triée. En effet, sur ces 207 kg, on retrouve 33 kg de papier et emballages, 6 kg de verre ou encore 11 kg de gaspillage alimentaire. Des quantités qui pourraient facilement diminuer.

D’autant plus que depuis le 1er janvier 2021, les consignes de tri ont évolué et que désormais « 100 % les emballages se trient ». Ainsi, pots de yaourt, films et plastiques, barquettes en polystyrène, emballages, tubes de dentifrices sont quelques exemples des déchets que vous pouvez maintenant jeter avec les déchets recyclables.

Un site qui se visite

Le centre de tri de Chavelot est accessible au grand public. Un parcours pédagogique a été créé pour permettre de découvrir tout le processus de tri. Pour y participer, il suffit de s’inscrire sur le site internet d’EVODIA.

Source : www.vosgesmag.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.