Search
mercredi 1 déc 2021
  • :
  • :

Thaon-les-Vosges : le conseil municipal a opté pour la cantine à 1 euro Dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la pauvreté

image_pdfimage_print

La municipalité de Thaon-Les-Vosges a saisi l’opportunité du plan de relance proposé par le gouvernement pour instaurer le repas des élèves des écoles maternelles et primaires facturé à 1 euro. Ce lundi midi, Cédric Haxaire, maire de la commune et Yves Séguy, préfet des Vosges, ont déjeuné dans la cantine de l’école Gohypré pour détailler ce dispositif.

Sous condition de ressources

Le conseil municipal de Thaon-les-Vosges a voté fin septembre l’application de cette mesure dans le cadre de sa politique sociale. Cédric Haxaire explique cette orientation . « Même si nous manquons de visibilité puisque cette convention dure trois ans, ce dispositif permet depuis la rentrée aux familles concernées de ne payer qu’un euro le repas. Le coût de fabrication est de 7€55. L’état apporte une aide de 3 euros. Nous restons dans notre budget et plus d’enfants peuvent profiter d’un repas quotidien le midi. Sur les 260 enfants accueillis, 100 sont concernés, et depuis la rentrée nous avons comptabilisé 40 nouvelles inscriptions ». Le dispositif, qui a pris tout de suite, concerne les familles dont le quotient familial est de 600 euros. Et d’ajouter qu’il n’y aura aucune baisse de la qualité.

D’autres communes font la demande

« L’objectif est de limiter l’effort financier des collectivités et des familles. Le déjeuner est un moment important de la journée et il participe aux apprentissages de l’après-midi. L’état verse 3 euros à la collectivité pour le repas des familles les plus en difficulté. Nous allons évaluer l’intérêt de cette politique et pourquoi pas le pérenniser dans d’autres communes qui souhaitent y adhérer » explique le préfet.
Dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, l’Etat soutient les communes et intercommunalités rurales fragiles. Dans les Vosges, 492 sont concernées et ont reçu un courrier en septembre dernier pour les sensibiliser à ce dispositif. Depuis un an, les communes de Mirecourt et la Vôge-les-bains ont adopté cette mesure. La Bresse, Saint-Nabord et Liffol-le-Grand en ont fait la demande et Remiremont est encore en phase de réflexion.

Séance de questions/réponses

Les élèves de la classe de CM1-CM2 de Laurence Collot, directrice de l’école avaient préparé la venue du préfet et des élus. Et ce midi, c’est Yves Séguy qui s’est prêté avec attention aux interrogations des élèves sur ses fonctions officielles. Les quatre délégués de classe, Shaïna, Noa, Elly et Maéva voulaient des précisions sur la fonction de préfet. « Qu’est-ce qu’un préfet ? Comment devient-on préfet ?Qu’est-ce qu’un préfet fait pour les enfants ? Y-a-t-il des sous-préfets et comment on les appelle ?. Des questions auquel le préfet a répondu de bonne grâce. Et peut-être a-t-il fait naître des vocations, notamment auprès des filles très attentives à la présence de sous-préfète dans le département des Vosges.

 

 




Une réaction sur “Thaon-les-Vosges : le conseil municipal a opté pour la cantine à 1 euro

  1. ludmila

    C’est fout ça il faudra bientôt payé toute l’édcuation des enfants les jouets les vétements car les parents ne veulent plus rien assumer.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.