Search
dimanche 28 nov 2021
  • :
  • :

Le Rassemblement National en ordre de marche dans les Vosges

image_pdfimage_print

Rassemblement-national-Conférence Epinal 14-11-2021La fédération Rassemblement National des Vosges organisait ce dimanche 14 novembre 2021 à Épinal une conférence avec Dominique Bilde, députée française au Parlement Européen, membre du groupe Identité et Démocratie et Marie Dauchy, membre du Bureau National du RN et conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes.

L’objectif de cette réunion de proximité était de renforcer le lien entre militants et cadres nationaux. Cette réunion s’ajoutait à un programme d’évènements bien chargé depuis quelques temps pour la fédération vosgienne du RN. Cette dernière a reçu début octobre Laurent Jacobelli pour sa rentrée politique à Sainte-Hélène et plus récemment Marine Le Pen sur la foire de Poussay où le RN 88 tenait, pour la première fois, un stand.
 
Sébastien Humbert, délégué départemental du RN Vosges a rappelé que sa fédération s’est récemment restructurée suite aux élections départementales et régionales où un certain nombre de candidats aux départementales, qui s’engageaient pour la première fois dans une élection, ont fait le choix d’intégrer le Bureau Départemental du parti et a ensuite indiqué que : « les cadres et militants sont prêts et la campagne va progressivement s’accélérer. Deux thématiques majeures de la campagne vont être mises en avant dans les prochains jours.  Il s’agit de rendre aux français leur argent et de rendre aux français leur pays. Cela est décliné autour de deux tracts de campagne qui vont être distribués dans les communes et sur les marchés »

Les sondages

Les deux invitées nationales ont ensuite développé une partie du programme de Marine Le Pen et commenté les récents sondages qui « montrent notamment une progression de la candidate du RN qui, dans la très grande majorité des cas, se qualifierait au second tour face à Emmanuel Macron ».

Le Rassemblement National opposé au pass sanitaire

Des points d’actualité ont également été développés comme le pass sanitaire pour lequel le Rassemblement National reste opposé car il constitue pour le parti une « restriction de liberté insupportable » et un « véritable outil de flicage » qui « pénalise également le pouvoir d’achat des français non vaccinés contraint de payer de leur des tests à 25 euros pour sortir, prendre certains transports comme le TGV ou l’avion et même pour pouvoir travailler pour certains d’entre eux ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.