Search
dimanche 23 jan 2022
  • :
  • :

Les merveilles du salon Cousu de fil rouge

image_pdfimage_print

cousu-de-fil-rouge-rotonde-2021 (3)La 5e édition du Salon Cousu de fil rouge avait lieu ce week-end à la Rotonde de Thaon-les-Vosges. Le public pouvait découvrir 65 exposants sélectionnés pour leur originalité et la qualité de leur travail. Pour l’occasion Les Tisseuses de lien ont créé de fabuleuses œuvres en dentelle. Le salon est organisé chaque année par la Chambre de métiers et de l’artisanat des Vosges.

cousu-de-fil-rouge-rotonde-2021 (2)Ce week-end, les amateurs de mode et de textile avaient rendez-vous à la Rotonde de Thaon-lès-Vosges pour y découvrir le travail de 65 artisans créateurs. Le bas de la Rotonde était réservé aux accessoires et en haut, les habits. On pouvait y découvrir de nombreux métiers de la mode et du textile : couturier, chapelier, brodeur… Marianne Lindh, « Bijoux Sami », est créatrice de bijoux et accessoires. Elle pratique la technique Sami de Laponie, qui remonte au XVIIè siècle. La créatrice crée des bracelets, mais aussi des bagues, des boucles d’oreilles et des tours de cou. Elle utilise du cuire de renne, du bois de renne et un fil d’étain ou d’argent. chaque pièce est entièrement fait à la main.

Un cabinet de curiosités

Le cabinet de curiosités réserve bien des surprises. On y découvre des objets insolites, des pièces décoratives, des bijoux, des tableaux… Elodie Derache, « Anatomic Jane » réalise des sculptures textile et céramique et des bijoux textiles inspirés des pouvoirs magiques de l’anatomie en lien avec la spiritualité. Clémence Gueib, « Les Curiosités » réalise des broches et des objets textiles. « De l’art textile délicat, inspiré par la beauté de la nature. Je couds des insectes dans des tissus rares et précieux. Brodés à la main, ils amènent à s’émerveiller sur la magie de la nature » explique-t-elle.

Quant à Larissa Ivannikova Aignel, « La Terre de Lara », elle réalise des panneaux muraux en feutrage. Le tableau craquelé est superbe. « Mes projets sont nés de mon amour pour les matériaux naturels. De mon souhait de préserver et revisiter un savoir-faire ancestral. Afin de créer des objets uniques » explique la créatrice.

EVODIA organisait aussi des ateliers Up’Cycling. On y découvre des astuces pour accessoiriser sa petite robe noir. De nombreux ateliers permettaient de réaliser des accessoires personnalisés à partir de textile recyclé : bijoux en jean, headbands ou lacets pour customiser une paire de baskets… Autant d’idées simples à réaliser, pour offrir un nouveau look à sa petite robe noire fétiche !

Pour les visiteurs, il était aussi possible de coupler la visite du salon avec la visite de la Rotonde et de son architecture art déco. Des visites organisées par l’association du Patrimoine Thaonnais étaient programmées le week-end.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.