Search
mardi 7 déc 2021
  • :
  • :

Epinal : le Black Friday a commencé La chasse aux bonnes affaires est lancée

image_pdfimage_print

black friday RenaissanceLe Black Friday a commencé ce matin laissant espérer aux commerçants spinaliens de voir de nombreux clients venir profiter des bonnes affaires. Les prix sont cassés,  les stocks sont pleins ou renouvelés pour l’occasion. Les réductions affichent en moyenne entre – 30 et-50% . Mais force est de constater que l’évènement commence doucement en terme de fréquentation. Mais les clients qui ont bravé le froid sont satisfaits d’avoir réalisé de bonnes affaires.  

Une galerie marchande à ciel ouvert

A l’initiative d’Epicentre, Anthony Pajot anime la cité des images pendant deux jours.  Il passe régulièrement dans les différentes boutiques adhérentes de l’association pour proposer au micro des coups de cœur ou des ventes flash. « Epinal devient une immense galerie marchande à ciel ouvert. Dans chaque boutique l’animateur propose des bonnes affaires. Demain après- midi, miss Epicentre fera également le tour des boutiques et publiera des vidéos sur le site Facebook de notre association. » explique Sandrine Hebrard, présidente d’Epicentre et responsable de la boutique « Nuance »
Mais les consommateurs, trop habitués à des réductions tout au long de l’année,  sont un peu moins nombreux au fil des ans. Un constat que font la majorité des commerçants spinaliens qui déplorent que ce concept, importé des Etats-Unis, attire moins de clients. Tous s’accordent pour relever que « ce n’est plus la même façon de consommer ». Si le Black Friday commence ce vendredi matin, jour de travail, les commerçants attendent plus de visites dès demain.

Les cadeaux de noël

Les clients rencontrés ce matin étaient enthousiastes et à la recherche de la bonne affaire. Erika vient de Bruyères « je cherche mes cadeaux de Noël mais aussi à me faire plaisir ainsi qu’à ma fille. On n’a pas de budget précis. On marche au coup de cœur ». Plus loin Maëlys accompagne sa maman pour refaire sa garde-robe. «Je recherche des habits dont j’ai besoin. Avant j’achetais sur des pulsions des habits que je n’ai jamais porté. Maintenant j’achète l’essentiel et quelques cadeaux pour la famille ». Le comportement des clients a évolué vers l’essentiel.
Au milieu de ces interrogations légitimes, Séverine Demange, responsable de la boutique « Renaissance Fleur de Lys » est optimiste. « Je suis sûre que ça va marcher. Après le COVID, on a adapté nos prix et nos ventes avec Internet. Durant ces deux jours, on propose nos produits sur notre page Facebook. Toutes les deux heures, on dévoile un nouveau produit à prix cassé. Des doudounes, puis des sacs à main, des pulls, des chaussures…Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets ».
A quelques jours des fêtes de fin d’années, les commerçants ont grand ouvert la porte des bonnes affaires jusqu’à demain soir.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.