Search
dimanche 23 jan 2022
  • :
  • :

covid-19 – Les autorités s’inquiètent de la montée rapide du nombre de nouveaux cas

image_pdfimage_print
Photographie Préfète de la région Grand Est

Photographie Préfète de la région Grand Est

La cinquième vague de Covid-19 inquiète ! Ce lundi, Josiane Chevalier, préfète de la région Grand Est, préfète du Bas Rhin, a présidé une conférence de presse sur la situation sanitaire et à la vaccination dans le Grand Est. Alors que le seuil d’alerte du taux d’incidence, supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants est dépassé, les autorités sanitaires s’inquiètent du nombre de cas dans la région Grand Est. 

Dans le Grand est comme partout en France, les cas de Covid-19 sont en forte augmentation. Ce lundi, la préfète de la région Grand Est, Josiane Chevalier, a fait le point sur la situation épidémique et a lancé un cri d’alerte. « La situation sanitaire évolue défavorablement avec des incertitudes, comme partout en France » explique-t-elle.

Josiane Chevalier a souhaité à nouveau inciter la population à se faire vacciner massivement. Elle a rappelé que l’on pouvait prétendre à une troisième dose de vaccin, 5 mois après la dernière injection. Elle a aussi lancé un appel aux habitants non vaccinés et particulièrement à toutes les personnes fragiles ou à risques. Aujourd’hui près de 75% de la population du Grand Est possède un schéma vaccinal complet (2 doses).

Des départements en alerte maximale

5 départements sont actuellement placés en alerte maximale dans la région. Il s’agit respectivement du Haut-Rhin (incidence de 371 cas pour 100 000 habitants), du Bas-Rhin (incidence de 352), des Ardennes (incidence de 305), de la Moselle (incidence de 261) et de la Meurthe-et-Moselle (incidence de 260). Alors que le niveau d’incidence restait relativement bas dans les Vosges (il était de 57,3 le 16 novembre), il est aujourd’hui de 207.

Soit en-dessous du niveau national de 271, mais au-dessus du seuil d’alerte de 150 cas pour 100 000 habitants. Toujours dans les Vosges, le taux de positivité est de 4%, alors que la tension hospitalière est actuellement de 38%.

Au niveau de l’hôpital, certains signaux alertent les autorités. « On est sur une tendance à l’augmentation qui se manifeste sur les soins critiques » explique Michel Vernay, responsable régional de Santé publique France. On compte actuellement plus de 600 personnes hospitalisées pour Covid-19 dans la région et 130 patients en soins critiques.

Respect des gestes barrières

Josiane Chevalier, préfète de la région Grand Est a aussi demandé à la population de respecter les gestes barrières, même en cette période un peu particulière. En effet, les marchés de Noël ouvrent un peu partout dans la région. Elle demande aussi aux habitants de porter le masque lorsque cela est demandé et de veiller à bien aérer les locaux.

C.K.N.

 




Une réaction sur “covid-19 – Les autorités s’inquiètent de la montée rapide du nombre de nouveaux cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.