Search
vendredi 21 jan 2022
  • :
  • :

Banque alimentaire : la collecte est lancée 40 magasins dans le département accueillent cet appel à la générosité

image_pdfimage_print

UNE collecte BALa banque alimentaire organise sa collecte annuelle les 26 et 27 novembre. Dans un contexte social où 10% de la population a eu recours à l’aide alimentaire en 2020, cette collecte organisée dans toute la France est un appel à la générosité. Dans les Vosges, une quarantaine de magasins sont partenaires de l’opération. 500 bénévoles participent à cette action solidaire.

L’an, dernier, la banque alimentaire des Vosges, qui compte 31 bénévoles permanents, a récolté 411 tonnes de denrées gratuites. La collecte dans les supermarchés avait, à elle seule, permis la collecte de 31 tonnes, soit 30% de plus que les précédentes années. Vêtus de leur gilet orange, les bénévoles accueillent les clients avec une liste de produits de première nécessité indispensables qui seront reversé aux associations d’aide alimentaires et à leurs bénéficiaires. Cette année ils sont 500 bénévoles, soit une centaine de plus qu’en 2020. On compte dans les rangs des étudiants de différents lycées vosgiens sensibles à cette cause et sans qui la collecte aurait été plus difficile à organiser en présentiel dans les enseignes.

« Cette année, la demande sera encore plus forte la précarité alimentaire étant en hausse » s’inquiète Jean-Louis Rodier, président de la banque alimentaire des Vosges. « Cette collecte permettra aux associations de distribuer des repas jusqu’à fin avril. Outre les produits comme les conserves, les condiments, les féculents, les produits d’hygiène…nous avons de gros besoins de produits pour bébé ».

Quelques soient leurs moyens financiers, les généreux donateurs ont répondu présent dès ce matin. A l’image de Francis et Eliane, originaires de Bordeaux, qui font « un petit geste dès qu’ils le peuvent ». Patricia, spinalienne,  donne « contre les inégalités sociales de plus en plus phénoménales ». C ‘est cette générosité des vosgiens qui va permettre à la banque alimentaire de continuer à soutenir ceux dans le besoin. Parce qu’il reste en France 7 millions d’habitants qui ne mangent pas à leur faim et pas tous les jours.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.