Search
lundi 6 déc 2021
  • :
  • :

Dictée d’ELA : Les lycéens de seconde professionnelle de Saint-Joseph soutiennent l’association Les étudiants ont récolté plus de 1200€

image_pdfimage_print

Une soixantaine d’élèves de seconde des sections Gestion Administration et Hôtellerie du lycée professionnel Saint Joseph ont participé ce matin à la 18ème édition de la dictée d’Ela , dictée combinée à du sport plus tard dans les jardins du cours. Cette action, menée en deux temps, entre dans le cadre d’un projet pédagogique d’entraide, de soutien et de solidarité aux malades de la Leucodystrophie. Un message que les élèves ont bien compris.

Dans un premier temps, les élèves ont été sensibilisés à cette maladie par la projection d’une vidéo. La matinée a débuté par la traditionnelle dictée d’ELA. Cette année, c’est un texte inédit imaginé par le prix Goncourt 2020, Hervé Le Tellier qui a été lu au niveau national. Le député Stéphane Viry et le président de la Communauté d’Agglomération Michel Heinrich se sont prêtés à cet exercice à deux voix.
Cette dictée est avant tout un message de solidarité. Ce n’est aucunement un exercice d’évaluation ni un concours d’orthographe. Les étudiants doivent s’approprier le message, ce qu’ils ont fait avec cœur et courage lors de la course en milieu de matinée.

« Mets tes baskets et bats la maladie »

Encadrés par Christophe Bineaux, directeur adjoint de l’ensemble scolaire Saint Joseph et des professeurs, les élèves ont enfilé leurs baskets pour réaliser un parcours de 700 mètres au parc du Cours. A chaque passage, l’entreprise Thiriet, partenaire de la manifestation, s’est engagée à reverser 1€ à l’association ELA.
Filles et garçons ont donné le meilleur d’eux même et certains ont même atteint plus de 40 tours. C’est le cas de Melaine Gillium-Deynoux qui comptabilise le meilleur score, soit 42 tours. « Je voulais me dépasser. C’est dur quand on est jeune de ne plus pouvoir continuer à faire ce qu’on aime à cause d’une maladie » . Il a trouvé la dictée « intéressante, bien écrite mais assez difficile ». Arthur Haurel lui aussi trouve « normal de courir pour une cause qui me parle et de venir en aide aux enfants malades. On a envie de faire le plus de tours possibles ». Estelle Perrin arrive première chez les filles avec 27 tours. Au total, 1266 tours ont été enregistrés soit une levée de fonds de 1266€ qui seront versés par l’entreprise partenaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.