Search
dimanche 28 nov 2021
  • :
  • :

Commémoration du 150ème anniversaire de 1870-1871 à Epinal

image_pdfimage_print

ceremonie-11novembre5Le Souvenir français est une association fondée en 1887 et reconnue d’utilité publique le 1er février 1906 qui a pour vocation d’honorer la mémoire de toutes celles et ceux qui sont morts pour la France qu’ils soient Français ou étrangers, civils ou militaires. 

A l’occasion du 150e anniversaire de la guerre de 1870-1871, le Souvenir Français commémorera cet anniversaire le 1er Novembre à Épinal.
En présence des autorités civiles et militaires et volontaires sapeurs pompier du SDIS, cette cérémonie se déroulera en deux temps :
à 9h30 à la Nécropole Nationale d’Épinal – cimetière St Michel ;
– à 10h au MONUMENT AUX MORTS DE 1870 – Square de Juillet, quai colonel SEROT. A l’issue, les invités pourront découvrir l’exposition « 1870-1871 une guerre oubliée » au sein des salons de la mairie d’Épinal et partager le verre de l’amitié.
Pour mémoire les journées du 28 octobre au 2 novembre sont consacrées à la quête annuelle nationale du Souvenir Français.

Le Souvenir Français est créé alors que la République s’enracine et que la défaite de 1870 reste un souvenir dont « on ne parle jamais et dont on se souvient toujours ». L’association va jouer un rôle essentiel dans le développement de l’esprit de défense et dans l’enracinement mémoriel de la guerre de 1870. Jusqu’en 1914, elle multiplie les créations de monuments et la participation aux cérémonies. Durant la Première Guerre mondiale, elle rend hommage à tous les combattants « Mort pour la France » en apposant des cocardes tricolores sur leurs tombes. À la suite de cette guerre, Le Souvenir Français fait face à une situation nouvelle. Trois acteurs mémoriels s’imposent : l’État, les communes et les associations d’anciens combattants. Le Souvenir Français devient le partenaire efficace et permanent de ces trois nouveaux acteurs.

Le Souvenir Français dans les Vosges

Au niveau National le Contrôleurs général Serge BARCELLINI assure la Présidence du Souvenir Français. Il est accompagné dans sa mission par 96 délégués généraux en métropole, ainsi que des représentants à l’étranger. Le souvenir français représente aujourd’hui plus de 200.000 adhérents et affiliés sans aucune attache politique, libre de tout liens confessionnels ou philosophiques. – dans les Vosges ce sont 25 comités actifs et plus de 1.500 adhérents répartis sur le département : o nous sommes à la recherche de nouveaux volontaires pour reprendre le comité de St Dié mis en « sommeil » depuis le début de la crise sanitaire liée à la COVID19 ; o de même différents comités tels que ceux de Dompaire, Granges-Aumontzey, Gérardmer, Rambervillers ou les présidents en poste souhaitent, compte tenu de leur âge passer le flambeau




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.