Search
jeudi 21 oct 2021
  • :
  • :

Manif anti-pass sanitaire à Epinal : 8 mois de prison avec sursis pour une pancarte insultante

image_pdfimage_print
(photo d'archives)

(photo d’archives)

Au mois d’août dernier, lors d’une manifestation anti-pass sanitaire dans les rues d’Epinal, un homme avait brandi une pancarte insultante. Selon nos confrères de France Bleu, le quadragénaire a été condamné à huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d’Epinal.

Cette histoire remonte au 14 août dernier. Lors d’une manifestation anti-pass sanitaire à Epinal, un homme d’une quarantaine d’années avait brandi une pancarte insultante pour LREM et le gouvernement. On pouvait y lire un message avec une croix gammée: « Olivier Véran gros nazi » ainsi que l’inscription « collabos ».

L’homme était jugé au tribunal correctionnel d’Epinal. Selon nos confrères de France Bleu, il a été condamné pour outrage et exhibition d’un emblème nazi et écope de huit mois de prison avec sursis.

C.K.N.




4 réactions sur “Manif anti-pass sanitaire à Epinal : 8 mois de prison avec sursis pour une pancarte insultante

  1. FanFan88

    Il est bon de préciser que cette pancarte n’était pas une pancarte antisémite merci. Dénoncer un comportement (maladroitement peut-être) n’est en rien faire son apologie bien au contraire. Mais c’est vrai que de nos jours la dystopie rejoint le « réel »… Si tu n’es pas pour, c’est forcément que tu es contre. La neutralité? Hein? C’est quoi ça???

    répondre
  2. xonrupéen

    Manifester à l’appel d’un parti fasciste, apologue du mensonge et de la démagogie dans la même veine que ses prédécesseurs historiques, n’est pas un signe de neutralité. Employer une terminologie tellement honnie et inappropriée est bien pire que maladroite. La neutralité ni la tolérance ne sauraient être de mise dans ce type de comportement contraire à toute valeur humaniste.

    répondre
  3. ???

    Mille excuses Leeline non seulement il a joué sur les mots mais le plus grave pour moi c’est d’associer cela à des moments cruels de notre histoire . Combien de familles vosgiennes , françaises et autres, ont elles perdu de proches pendant cet épisode de guerre nazie.
    Encore une fois ne comparez pas notre pays à une dictature ce qu’on nous demande ,d’autres pays qui nous entourent le font sous un autre forme .
    Les dirigeants de ces pays y compris le nôtre n’ont pas demandé cette pandémie .Dans un pays où la dictature régne nous n’aurions pas le droit d’écrire nos commentaires surtout le vôtre qui s’ attaque aux dirigeants en place .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.