Search
dimanche 17 oct 2021
  • :
  • :

Imaginales 2021 : l’imaginaire prend le pouvoir à Epinal du 14 au 17 octobre 2021

image_pdfimage_print

P1590708La 20è édition du festival des mondes imaginaires, les Imaginales aura lieu du 14 au 17 octobre 2021 à Epinal. Pendant ces 4 jours le programme sera chargé : salon du livre, cinéma, ateliers, expositions…   : contes, légendes, fantasy ou encore thrillers avec plus de 150 auteurs et illustrateurs du monde entier. Après destinations, Créatures puis Nature, le festival des mondes imaginaires a choisi de traiter les Frontières. 

P1590712Le festival Les Imaginales est de retour à Epinal. Cette année, le festival s’installera exceptionnellement en plein centre-ville d’Epinal, et organisera des tables-rondes, conférences, débats, dédicaces et animations dans le respect des conditions sanitaires. Il sera possible de rencontrer vos auteurs  en dédicaces à la Place de l’Âtre ou au parking Clémenceau. Les troupes de reconstitution historique camperont au Square de Loughborough.

Une centaine d’invités

Contes, légendes, fantasy… il y en aura pour toutes les envies. Pendant quatre jours, du 14 au 17 octobre 2021, plus d’une centaine d’invités venant du monde entier (France, Europe, Europe de Nord, Etats-Unis, Amérique du Sud, Australie…), écrivains, auteurs de romans, illustrateurs, scientifiques, universitaires, partageront leur passion avec le public aussi varié qu’enthousiaste.

Les Imaginales permettront cette année d’assister à un colloque universitaire en partenariat avec les Imaginales Maçonniques et Esotériques et de nombreux universitaires.

« Frontières »

P1590713Cette année, la thématique traitera des « Frontières », un thème fortement polysémique. Les Frontières se retrouvent dans nombre des univers présents au festival des Imaginales. Dans le fantastique, c’est cet espace parfois ténu entre le monde réel et celui d’entités fantasmagoriques.

Pays invité : la Russie

Cette année, c’est la Russie qui est à l’honneur./ Pays-continent, la Russie a longtemps été, en France une sorte de « terra incognita » de la science fiction et de la fantasy, cette dernière étant considérée comme « non conforme idéologiquement » dans URSS du « réalisme socialiste ». De nombreux auteurs russes, sont aujourd’hui en cours de traduction, comme Marina et Sergueï Diatchenko aux Éditions L’Atalante. Les meilleurs ouvrages russes rencontrent désormais en France un succès critique et public mérité, comme Metro 2033 (L’Atalante, 2010), le premier roman de la célèbre trilogie de Dmitri Glukhovsky, adaptée depuis en jeu vidéo.

Renseignements et programme complet : https://www.imaginales.fr/le-festival/theme-et-pays-invite/

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.