Search
lundi 27 sept 2021
  • :
  • :

La chasse aux perturbateurs endocriniens est ouverte à Epinal !

image_pdfimage_print

marche-sante-environnement-epinal-perturbateurs-endocriniensCe dimanche 19 septembre à 11h, la Ville d’Epinal signe la charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » portée par le Réseau Environnement Santé. La municipalité s’engage ainsi contre ces substances invisibles à l’œil nu mais présentes dans notre quotidien et pouvant dérégler le fonctionnement hormonal des organismes vivants.

Dans ce cadre, la Ville d’Epinal élabore un plan d’actions visant à développer des pratiques permettant de réduire l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens à travers cinq axes : éliminer l’usage des produits phytosanitaires et biocides qui contiennent des perturbateurs endocriniens, réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’alimentation en développant la consommation d’aliments biologiques et en interdisant l’usage de matériels pour cuisiner et chauffer comportant des perturbateurs endocriniens, favoriser l’information de la population, des professionnels de santé, des personnels des collectivités territoriales, des professionnels de la petite enfance, des acteurs économiques de l’enjeu, mettre en place des critères d’éco-conditionnalité, éliminant progressivement les perturbateurs endocriniens dans les contrats et les achats publics, et enfin informer tous les ans les citoyens sur l’avancement des engagements pris.

À 11h30, André Cicolella, chimiste, toxicologue et président du Réseau Environnement Santé, tient une conférence optimiste sur ce sujet et accessible à tous. La signature de cette charte est précédée par la 11e marche « santé – environnement » consacrée au thème des perturbateurs endocriniens.

Cette marche de 4 km au départ de la Place des Vosges à 9h est organisée conjointement par la Ville d’Épinal et le Comité d’intérêt de quartier du Saut-le-Cerf, est gratuite et ouverte à tous. Une exposition en écho à ce fléau est également visible jusqu’au 29 septembre à la Maison de l’environnement et du développement durable de la Ville d’Epinal, 12 rue Raymond Poincaré.




3 réactions sur “La chasse aux perturbateurs endocriniens est ouverte à Epinal !

    1. JMV.

      Quel rapport entre des « moteurs qui tournent inutilement » et les perturbateurs endocriniens ?
      En tout cas votre commentaire confirme le lien qui existerait entre perturbateurs endocriniens et baisse de l’intelligence humaine..

      répondre
  1. ???

    N’importe quoi !! Il manquerait plus que de payer pour se balader pour une c… Pareille!!! Mettez tous les appareils ménagers , les smartphones, ordinateurs, voitures, avions, fusées, etc….à la poubelle et vivons dans les cavernes , euh, dans la forêt !!!!! Mille excuses ce sont les perturbateurs endocriniens qui me font déc….!!!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.