Search
dimanche 19 sept 2021
  • :
  • :

La CGT cheminots d’Epinal appelle à la grève et à la mobilisation le 5 octobre

image_pdfimage_print

unnamedLe Syndicat C.G.T cheminots d’Epinal et environs, souhaite pour un véritable service public SNCF dans le département des Vosges. Il dénonce l’abandon des usagers et citoyens par la Région Grand Est et la S.N.C.F. La CGT cheminots d’Epinal appelle à la grève et à la mobilisation interprofessionnelle le 5 octobre 2021 !

« La question sanitaire est au-devant de la scène médiatique mais ne doit pas effacer les autres sujets notamment les sujets sociaux. La crise de la Covid 19 a mis au grand jour toutes les faiblesses du modèle libéral. Certes, le coronavirus est inédit et personne ne pouvait le prévoir, mais les situations que nous vivons aujourd’hui ne sont pas uniquement due au virus.

Le monde du travail, les privés d’emplois et les retraités paient au prix fort les conséquences sociales du détricotage du code du travail et des conquis sociaux sous couvert de la crise sanitaire. Cela se traduit par une aggravation des inégalités, de la précarité, une absence de reconnaissance du travail et une dégradation de leurs conditions de vie et de travail.

La recherche permanente de productivité à la SNCF, conduit à d’importantes réductions d’effectifs, qui est trop souvent à l’origine des fermetures de guichets, de gares et de services rendus aux usagers et ne dégradation des conditions de travails des cheminots. En effet, sur fond de réorganisations et de suppressions de personnel, la SNCF innove et propose à la place d’embauche et de formation, d’installer des épouvantails en carton déguisé en cheminots sur certains quais en Lorraine !

La CGT Cheminots d’Epinal exige des recrutements et organise un nouveau bureau d’embauche de 7h à 10 heures sur les parvis des gares d’Epinal le 14 septembre, de Charmes le 15 septembre et de Remiremont le 16 septembre 2021 pour exiger un véritable Service Public Ferroviaire dans les Vosges et dénoncer cette politique d’abandon des usagers.

Pour rompre avec les logiques financières qui organisent la compétition, la concurrence et les divisions, il faut au contraire privilégier l’écoute, renouer le dialogue, la prise en considération des attentes et des préoccupations de ses acteurs, de ses citoyens et des territoires dans leur diversité. Car les compétences régionales, en matière de formation professionnelle, d’éducation et de recherche, de transports, d’aménagement du territoire, d’industrie et d’environnement, sont des enjeux qui structurent la vie quotidienne de chaque travailleur – citoyen, au travail et dans la cité.

La CGT cheminots d’Epinal exige la création de nouveaux lieux d’expression, de négociation, en associant davantage les représentants des travailleurs, les citoyens, au plus près du terrain et des réalités vécues. Associer, écouter, entendre représentent donc une exigence majeure pour bien vivre et bien travailler dans les Vosges et le Grand Est. Participer à la réussite de la transition énergétique et environnementale nécessaire, exigeons d’autres solutions pour l’avenir de l’hôpital, du logement, de l’eau, de l’énergie, de transports publics le bien commun de tous.

L’ouverture à la concurrence dans le domaine Voyageurs ferroviaire est imposée alors qu’elle ne règlera aucune des difficultés rencontrées par les usagers et qu’elle complexifiera le système, affaiblissant la sécurité, l’offre et l’égalité d’accès des citoyens au train. Depuis des mois la région Grand Est et la SNCF prétexte la crise sanitaire pour justifier leurs politiques d’abandon des territoires au détriment des populations.

Les politiques de transports dans le Grand Est, nous ont conduit à des mesures de désertification avec des pans entiers du territoire sans trains, entrainant une inégalité profonde entre les habitants « urbanisés » et les « ruraux » s’estimant à juste titre abandonnés. Depuis de nombreuses années le syndicats CGT des cheminots d’Epinal avec le secteur fédéral CGT des cheminots de Lorraine se mobilisent contre la déshumanisation des gares, la fermeture des guichets et le tout digital au travers de mobilisations, de pétitions de courriers destinés à la région Grand EST. Aussi dans son rapport, la Défenseure des droits invite la SNCF à revoir sa copie en matière d’égalité de traitement, notamment dans les PANG (Points d’Arrêt Non Gérés) et à « maintenir des guichets ouverts dans l’ensemble des gares de voyageurs », ainsi qu’à « interrompre la fermeture des gares sur le réseau TER […] afin d’assurer à tous les usagers la possibilité de se munir d’un billet dans des conditions satisfaisantes ».

La Défenseure des droits formule donc des recommandations à la SNCF, l’incitant à conserver plusieurs modalités d’accès aux canaux de distribution et à rétablir l’égalité de traitement entre les usagers en matière de tarification à bord des trains, ce à quoi la CGT des cheminots souscrit. La désertification humaine du rail, c’est aussi la généralisation des trains sans agent d’accompagnement dont la fonction dépasse largement le contrôle mais inclut également la sécurité, l’information, ou l’assistance aux voyageurs vulnérables. Pourquoi, l’accès au train serait réservé aux personnes ultra-connectées au réseau haut débit ou proche d’une très grande gare ?

La CGT cheminots d’Epinal appelle les usagers, citoyens, cheminots, élu.es progressistes à se mobiliser et les invite notamment à se saisir de cette pétition et à rejoindre le collectif « comité de vigilance d’Epinal », pour ensemble multiplier les actions de terrain avant de converger vers une initiative régionale autour de la remise de cette pétition aux nouveaux élus du Grand Est. En partenariat avec le collectif CGT privé d’emplois des Vosges, la CGT cheminots d’Epinal vous invite à déposer vos candidatures, CV et lettre de motivation lors des bureaux d’embauches sur les parvis des gares d’Epinal, Remiremont et Charmes ou nous les envoyer par mail à l’adresse suivante : syndicatcheminotcgtepinal@gmail.com et nous les transmettrons à la direction SNCF.

La CGT continuera d’agir avec les cheminots, les usagers et les citoyens pour préserver et développer le service public ferroviaire SNCF de proximité et de qualité ! La CGT cheminots d’Epinal appelle à la grève et à la mobilisation interprofessionnelle le 5 octobre 2021 ! »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.