Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

Eté pourri, pastis quand même : nos 5 raisons pour rester positifs !

Écouter cet article
image_pdfimage_print

1630307221188

Lundi 30 août 2021, « ciel bas et lourd comme un couvercle », crachin, épaules basses et mines déconfites. Un conseil : relevez la tête et bombez le torse, voici toutes nos raisons pour rester positifs !

Covid-19, restrictions, marasme économique et social… L’actualité est bien morose depuis mars 2020. Pour nous « remettre le smile », quoi de mieux qu’un bel été pour faire le plein de soleil et de vitamine D ? Que tchi, nada, niet : Juin, juillet, août pourris jusqu’à l’os dans tout le Grand Est ! Trop tard, il faut déjà retravailler, on a si peu de vacances…

Pourtant, on peut relativiser pour 5 raisons essentielles :

  1. Dans les Vosges à 15°C en août, on se tient loin des incendies de forêts ;
  2. Pas besoin d’arroser les géraniums de Tatie Danielle ;
  3. On n’a plus pied dans le lac de Bouzey comme en 2019 ;
  4. Le régime « abdos/fesses/face plates » pour aller à la plage attendra l’an prochain : des frites, des frites, des frites, des frites, des frites ;
  5. On a profité à fond du chauffage au gaz avant son augmentation inadmissible de 8,7% en septembre.

Alors même sous la pluie et par 15°C, c’est pastis quand même dans les Vosges !

A.S.

 

1630307221188 Lundi 30 août 2021, "ciel bas et lourd comme un couvercle", crachin, épaules basses et mines déconfites. Un conseil : relevez la tête et bombez le torse, voici toutes nos raisons pour rester positifs ! Covid-19, restrictions, marasme économique et social... L'actualité est bien morose depuis mars 2020. Pour nous "remettre le smile", quoi de mieux qu'un bel été pour faire le plein de soleil et de vitamine D ? Que tchi, nada, niet : Juin, juillet, août pourris jusqu'à l'os dans tout le Grand Est ! Trop tard, il faut déjà retravailler, on a si peu de vacances... Pourtant, on peut relativiser pour 5 raisons essentielles :
  1. Dans les Vosges à 15°C en août, on se tient loin des incendies de forêts ;
  2. Pas besoin d'arroser les géraniums de Tatie Danielle ;
  3. On n'a plus pied dans le lac de Bouzey comme en 2019 ;
  4. Le régime "abdos/fesses/face plates" pour aller à la plage attendra l'an prochain : des frites, des frites, des frites, des frites, des frites ;
  5. On a profité à fond du chauffage au gaz avant son augmentation inadmissible de 8,7% en septembre.
Alors même sous la pluie et par 15°C, c'est pastis quand même dans les Vosges ! A.S.  



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.