Search
dimanche 19 sept 2021
  • :
  • :

Sauvé par un vosgien, le chat « Ponpon » est rentré chez lui dans le Maine

image_pdfimage_print

Chat_Ponpon_Sauvé

C’est une histoire au dénouement heureux que relate Le Maine Libre. En mai dernier, Ponpon, un chat de 3 ans, fugue de son foyer de Noyen-sur-Sarthe.

Devenu très maigre car ne sachant pas chasser, l’animal a été pris en charge par un Déodatien, un chauffeur routier de passage dans la Sarthe. Ce dernier l’a emmené chez lui durant quelques semaines, pour que Ponpon reprenne du poil de la bête.

En emmenant le chat à la SPA afin de vérifier s’il est pucé, sa famille d’accueil découvre alors son nom, son âge, mais aussi le nom et l’adresse de ses propriétaires. Contactée par téléphone, la famille sarthoise manifeste sa joie à l’autre bout du fil en apprenant que Ponpon est toujours en vie. Car Mélanie et Patrick Dieuzy avaient placardé des affiches et lancé des annonces sur les réseaux pour retrouver leur chat. Sans succès.

Aujourd’hui, Ponpon est de retour dans sa maison… mais il n’a pas encore l’autorisation de sortir. Quant à sa famille d’accueil déodatienne, elle est retournée à la SPA pour adopter un chat. L’histoire de Ponpon montre, une fois de plus, la nécessité de faire pucer son animal.

JJ




3 réactions sur “Sauvé par un vosgien, le chat « Ponpon » est rentré chez lui dans le Maine

  1. Baptiste

    Et stériliser !
    Si ce chat avait été chatte non stérilisée combien de chaton aurait-elle engendré ?
    Des chatons qui nés dans la nature d’une chatte affaiblie auraient été eux-mêmes faibles livrés aux prédateurs divers, aux maladies et aux parasites.

    Soyez responsables stérilisez ! En ne le faisant vous êtes responsables de la mort de milliers de chatons.

    répondre
  2. Citoyenne

    Comme quoi il faut toujours faire vérifier un chat trouvé ou qui semble n’être à personne car il peut être perdu et ce depuis des années. Plutôt que de le nourrir stupidement en pensant qu’il est bien emmenez-le chez un véto c’est gratuit.
    Spéciale dédicace à touts les abrutis, et ceux qui les soutiennent, qui gênent les asso et les particuliers dans leurs captures de chats des rues. Achetez-vous un cerveau.

    répondre
    1. BREDINE88

      A h bon … vous croyez !!!
      La pédagogie vaut mieux que l’agressivité de vos propos.Sur une période de 30 ans, j’ai recueilli successivement 6 chats perdus, abandonnés voire martyrisés par l’agressivité et la bêtise des hommes. Tous ont été vaccinés, stérilisés et tatoués et tous ont terminé des jours heureux à la maison en me rendant au centuple l’attention que je leur ai portée.
      Alors, expliquer et encore expliquer …. sans haine ni propos excessifs et discourtois.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.