Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

Municipalité : des repas offerts pour les malades du cancer en cure de chimiothérapie

image_pdfimage_print

Le projet « Repas plaisir – Epinal Solidaire – une aide pour lutter contre le cancer » a été présenté ce matin à l’Hôtel de ville de la cité des images.

Le témoignage de Mélanie Witte, une spinalienne de 48 ans, est émouvant. Touchée par le cancer, cette pharmacienne raconte son parcours contre la maladie et les difficultés rencontrées lors du traitement de chimiothérapie. « Ce projet de « Repas plaisir » m’est apparu comme une évidence. Durant les traitements de chimiothérapie, j’ai découvert la fatigue, pesante, fluctuante. Malgré l’accompagnement de mes parents, après les séances, je n’avais plus faim, juste l’envie de manger des frites. Le comble pour une diététicienne » se souvient-elle. « les autres malades que j’ai rencontrés avaient les mêmes effets secondaires ».

Le bien-être avant tout

C’est tout naturellement qu’elle a pris contact avec la mairie d’Epinal pour exposer son idée. Une  réflexion a été engagée avec Patrick Nardin, maire d’Epinal, et le projet de soutenir les personnes malades du cancer durant les trois jours post-chimiothérapie a vu le jour. L’objectif est de les aider à combattre la maladie et ses conséquences sur l’entourage.
Le projet est porté par le CCAS sous le label « Epinal solidaire ». Il a pour objectif d’agir concrètement sur les enjeux du bien-être favorisant la guérison. Le malade et les membres de sa famille, sans condition d’âge ni de ressources,  pourront bénéficier d’un forfait de 10€ par personne et par jour sous forme de « chèque service ». Il suffit de demander une attestation à son médecin traitant et de joindre le cadre de santé du Centre Communal d’Action Sociale ( CCAS ). Quant ’à la famille résidant sous le même toit, il lui sera demandé une attestation sur l’honneur. Plusieurs commerces spinaliens sont déjà partenaires de cette expérimentation, notamment des restaurants, boucheries, boulangeries, traiteurs…Un service de livraison à domicile peut être effectué sur demande.

Un suivi et des évaluations

Ghislaine Jeandel-Jeanpierre, en charge de la Cohésion Sociale et des solidarités et vice-présidente du CCAS, a expliqué que cette expérimentation est programmée , pour l’instant, sur 10 mois. Un comité de pilotage veillera à l’application des objectifs communs. A mi-parcours et à l’issue de l’expérimentation , des évaluations quantitatives et qualitatives seront réalisées. « Il s’agit d’une expérimentation pour évaluer les bienfaits de cet accompagnement aux personnes malades afin de pouvoir ensuite le déployer au niveau national ». Un vœux de pérennité que souhaitent tous les acteurs engagés.
Le coût global pour les 10 mois à venir est estimé à 132 000€. L’aide aux repas est chiffrée à 94 000€. AG2R La Mondiale, partenaire engagé, abondera à hauteur de 32 000€. Le BTP a donné 2 400€ et plusieurs particuliers ont souhaité participer  en faisant des dons pour 4 800€.

Francis Durupt, Président de l’Ordre des Médecins dans les Vosges, est venu apporter son soutien à cette initiative. « Elle est originale, importante et elle s’inscrit dans la prise en charge globale du malade. L’environnement est aussi important que la thérapeutique. Nous médecins allons mettre les malades dans le circuit grâce aux médecins généralistes ». A noter que chaque année, 185 spinaliens sont diagnostiqués pour un cancer. Pour ceux qui sont éligibles à la chimiothérapie, c’est en moyenne  12 cures par an.

Contact : « Epinal Solidaire » 03 29 82 54 17 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Des flyers seront disponibles chez les professionnels de santé.

IMG_3669 (2)

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.