Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

Diplôme d’aides-soignants : 100% de réussite

image_pdfimage_print

Ils sont 47 de la promotion 2020-2021, soit la totalité des étudiants, à avoir reçu ce matin le précieux sésame qui les font entrer dans le monde professionnel de la santé. Le diplôme leur a été remis en présence de la directrice de l’IFAS, des formateurs, du député Stéphane Viry et de Patrick Nardin, maire d’Epinal .

Agés de 17 à 51 ans, la promotion a compté 44 femmes et 3 hommes. La plupart a déjà trouvé un travail à l’instar de Didier Bresson, 52 ans, « le doyen » comme il se plaît à le rappeler. « C’est ma dernière formation. Je viens du monde du sanitaire. C’est la suite logique de mon cursus dans le sanitaire qui m’a fait exercer les professions d’agent du service intérieur puis auxiliaire ambulancier ». Didier Bresson prendra ses fonctions demain matin à 6H15 au Centre Hospitalier de Ravenel.

Morgane Montauban a choisi de quitter le commerce pour devenir aide-soignante. A 26 ans, elle est revenue à ses premiers amours. Après un baccalauréat santé et social, elle a décidé de poursuivre l’aventure en intégrant à la rentrée la formation d’élève infirmière. « Dès le départ, j’ai toujours voulu faire ça. Malgré des conditions difficiles à cause de la COVID, cette formation a répondu à toutes mes attentes. Je suis contente d’avoir tenu malgré les conditions sanitaires ».

Un point sur lequel se sont rejoints tous les intervenants. « Il s’agissait d’une promotion particulièrement motivée »  a souligné Anne Grandhaye, directrice de l’IFAS. « Cette formation de dix mois a nécessité beaucoup de persévérance. Dans le contexte difficile de la COVID, les étudiants ont dû s’adapter aux cours en distanciel, aux stages et faire face à la maladie ». En effet la moitié a attrapé le virus.

Avant de remettre à chacun son diplôme, les élus ont félicité les aides-soignants  et les ont remercié de « faire le choix de cette profession méconnue et pas assez considérée ». Le député a rappelé « le besoin croissant de prise en charge médicale en France. Ce n’est qu’un point de départ, une porte d’entrée dans une carrière qui ouvre beaucoup de perspectives ». Et le maire de souligner l’importance de faire le choix d’une vie au service des autres dans la situation actuelle qui met en exergue les difficultés et la légitimité de cette profession ».

IMG_3551 IMG_3543 IMG_3532IMG_3522




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.