Search
samedi 24 juil 2021
  • :
  • :

Commémoration : la valeur de la mémoire collective

image_pdfimage_print

Dans le cadre des commémorations autour de la « journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes » de France », une cérémonie a été organisée ce main au monument des fusillés à Epinal.

Cette journée nationale correspond à la date anniversaire des rafles du Vel d’Hiv des 16 et 17 juillet 1942. Devant les officiels, Martine Sibéoni, représentante de la communauté juive, a ouvert les discours. Et de rappeler la triste Histoire  du Vel d’Hiv, ses arrestations, l’implication du pouvoir français. «  Ce rituel, cette cérémonie annuelle sont chargés d’une forte signification pour ne pas oublier ». Face au contexte actuel de pandémie mondiale, Martine Sibéonie a mis en perspective  « le virus de la COVID qui a dévasté le monde comme d’autres avant l’ont précédé. Le virus de la démocratie reste fragile ».

Le préfet, Yves Séguy, a relayé les propos de Geneviève Darrieusseq, ministre déléguée auprès de la ministre des armées Florence Parly. « Les justes ont fait vivre les valeurs qui nous sont chères. Il faut garder éveil et vigilance face aux discriminations ».  Une gerbe a été déposée par les officiels.

Une journée nationale qui a pour vocation de combattre l’oubli et la haine et qui contribue à faire vivre le souvenir des victimes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.