Search
mardi 22 juin 2021
  • :
  • :

« Scènes Vosges » – la vie reprend son cours

image_pdfimage_print

LE PROJET SAISON 2021/2022

Le projet culturel et artistique de Scènes Vosges doit répondre à un cahier des charges complexe prioritairement dû à la multiplicité des lieux qui est en même temps une charge et une force, une particularité et un handicap, une diversité dans une structure qui ne dispose pas d’un lieu identitaire fort. Le projet doit être un juste équilibre entre le soutien à la création, l’exigence de la diffusion et le maintien du savoir-faire de l’action culturelle et ceci dans les domaines suivants : théâtre, danse, cirque, chanson française, et jeune public.

S’inscrivant dans la poursuite d’une histoire constitutive de l’identité collective, la présence d’artistes en résidence est indispensable. Il importe de définir les domaines dans lesquels Scènes Vosges sera force de propositions et de soutien à des équipes artistiques.

D’abord la danse, car nous sommes la structure de référence dans ce domaine dans le département des Vosges et il importe de poursuivre cette action. Ensuite le théâtre car notre action, depuis la première résidence de Cécile Backès en 2008 nécessite une poursuite de nos activités et est indiscutablement une marque de fabrique de notre projet, un élément essentiel de ce que nous construisons avec les acteurs de la vie locale, départementale voire régionale.

Le cirque ensuite et la définition du nouveau projet culturel de Grand Ciel dans lequel Scènes Vosges doit jouer et a joué un rôle primordial.

Le choix des artistes en résidence sera déterminé par la problématique suivante : les artistes auront en même temps une capacité de soutenir des projets de création originaux et un intérêt fort pour le projet de Scènes Vosges. Ainsi, l’intérêt fort pour la médiation et le travail de proximité avec la recherche de formes originales de présentation est essentiel dans le projet de Scènes Vosges.

La diffusion est une des trois parties essentielles de Scènes Vosges est bien évidemment la plus visible. Chaque saison, nous sommes sur une base de propositions artistiques qui se répartit ainsi :

– Danse : 3 à 5 spectacles par saison

– Théâtre : y compris le théâtre visuel, le théâtre à texte, de 7 à 9 spectacles par saison.

– Cirque : 3 à 5 spectacles par saison

– Jeune public : 4 à 6 spectacles par saison

– Chanson Française : 4 à 6 spectacles par saison

– Les formes interdisciplinaires inclassables et novatrices : 2 à 5 spectacles par saison.

Nous sommes donc sur une proposition d’une trentaine de spectacles par saison et ce sont les intérêts forts pour une forme artistiques, pour une proposition qui justifient les variations par domaine. Il s’agit ici d’avoir one forme de souplesse afin de répondre au mieux à une qualité exceptionnelle dans un domaine précis.

Le théâtre est une composante incontournable de Scènes Vosges. Il en est probablement la base avec le nombre important de spectacles de théâtre qui sont diffusés chaque saison. Il s’agit bien évidemment de poursuivre cette proposition en ayant toujours cette triple approche : création avec prioritairement Artiste en résidence – diffusion – actions culturelles. Il nous faudra défendre un théâtre à texte et s’ouvrir aux pratiques novatrices et quelquefois dérangeantes en accordant une attention particulière aux jeunes compagnies régionales. C’est une proposition artistique sans domaine réservé qui est faite à ce jour: théâtre visuel et théâtre de texte, théâtre d’auteurs et théâtre d’acteurs, travail de proximité et théâtre pouvant se proposer dans une jauge de 850 places.

Depuis le 1er janvier 2021, Pierre Guillois est Artiste associé à Scènes Vosges pour 3 ans. Il s’agit également de défendre un artiste, auteur, metteur en scène et acteur, qui fut pendant 6 ans, directeur du Théâtre du Peuple de Bussang et qui a laissé une marque indélébile dans le souvenir de nombreux spectateurs. Pierre s’est engagé pour 3 ans sur un programme de création, de diffusion et d’actions culturelles. Il créera MARS-2037 en… mars 2022 au Théâtre de la Rotonde, une fable futuriste avec des effets impressionnants et ouverte à tous.

Depuis sa creation en 2007, Scènes Vosges a toujours eu un choix exigeant de ses artistes en Residence : d’abord, Cécile Backès (Résidence en 2008/2010) a été nommé en 2014, directrice du CDN de Béthune, l’un des 25 centres de créations les plus importants en France, Julia Vidit (2011/2013) que nous avions accueillie alors qu’elle n’avait pas 30 ans et n’avait réalisé que deux mises en scène a été nommée a l’été 2020, directrice du CDN de Nancy, Bérangère Vantusso (2014/2016) a été nommée en 2017, directrice du Studio-Théâtre de Vitry. Jean de Pange (2017/2019) puis le Théâtre de l’Unité de Jacques Livchine et Hervée de Lafond pour une carte blanche d’une année en 2020 et Pierre Guillois (2021/2024), ancien directeur du théâtre du peuple de Bussang entre 2006 et 2012 complètent la liste ininterrompue d’artistes en Résidence.

La Danse est une nécessité publique dans le projet de Scènes Vosges. L’approche sera similaire à celle du théâtre (création avec prioritairement Artiste en résidence – diffusion – actions culturelles). Les actions de sensibilisation peuvent prendre différentes formes : répétitions publiques, conférences dansées ou sur la danse, master class ouverte à un public de danseurs amateurs, mise en place d’actions de sensibilisation à la danse (rencontres, ateliers) dans les établissements scolaires, encadrées par des danseurs ou petite forme dansée proposée dans les écoles pour une classe. Il ne s’agit ici nullement d’une liste exhaustive et d’autres actions de sensibilisation pourraient être envisagées.

Depuis Septembre 2020 jusqu’en juin 2023 Jean-Claude Gallotta est Chorégraphe associé.

Jean-Claude Gallotta a indiscutablement marqué le territoire chorégraphique depuis plus de 30 ans et il suffit de rappeler qu’à la demande de Jack Lang, alors Ministre de la Culture, il a été à l’origine des Centres Chorégraphiques Nationaux, ces institutions qui structurent le paysage chorégraphique français. Scènes Vosges sera bien évidemment coproducteur de Le jour se rêve la prochaine création de Jean-Claude Gallotta et Danseuse. Jean-Claude Gallotta sera en ouverture de la saison avec Comme un trio pour Scènes Vosges, le chorégraphe associé sera sur scène. Il accompagnera par ses mots, en direct, des extraits choisis du spectacle.

Au-delà de cette légitime reconnaissance envers un chorégraphe majeur, de nombreux paramètres ont été déterminants pour formuler cette proposition à Jean-Claude Gallotta. D’abord, la danse de Jean-Claude Gallotta est une danse qui danse et si la formule est sans doute osée, elle exprime bien ce que nous voulons dire et toute personne qui fréquente des spectacles de danse comprendra aisément cette formule. Ensuite, et sans que le lien de cause à effet ne soit en rien nié, cette danse s’adresse à un public extrêmement large et la plupart d’entre nous se retrouve dans les thèmes abordés et les chorégraphies proposées. Enfin et nous aimons beaucoup ceci à Scènes Vosges, les propositions seront diverses et pas du tout limitées au champ des salles de spectacle.

Dès l’ouverture de Scènes Vosges au public en septembre 2007, le choix des artistes associé au projet a été exigeant. Ainsi Didier Deschamp, directeur du Centre Chorégraphique de Lorraine a développé entre 2008 et 2010, une Convention de collaboration chorégraphique qui a permis de mutualiser les moyens entre un lieu basé essentiellement sur la création et une structure comme Scènes Vosges qui disposait d’un ensemble de lieux intéressants pour y accueillir un travail de création. Les accueils studios, domaine important du cahier des charges des Centres Chorégraphiques ont ainsi pu trouver pendant trois saisons des moyens d’expression exceptionnels et la présence d’une jeune chorégraphe comme Ambra Senatore, directrice actuellement du Centre Chorégraphique de Nantes atteste également d’un montage pertinent à l’échelle de la Lorraine. Didier Deschamp est devenu ensuite Directeur du Théâtre de Chaillot, l’un des 5 Théâtres Nationaux c’est-à-dire le plus haut niveau des structures culturelles soutenues par le Ministère de la Culture.

Pascale Houbin entre 2011 et 2013, Denis Plassard entre 2014 et 2016, une carte blanche d’une année à Jean-François Duroure (2017) puis Nathalie Pernette entre 2018 et 2020 et enfin, entre 2021 et 2023 Jean-Claude Gallotta qui fut avec Jack Lang, à l’initiative de la création des Centres Chorégraphiques Nationaux attestent également dans ce domaine d’une exigence forte dans le choix des artistes associé(e)s en danse. Scènes Vosges a donc été le lieu de nombreux Accueils-studios qui apportent des soutiens à la création de jeunes compagnies chorégraphiques émergeantes.

Nathalie Pernette a terminé en juin 2020 sa très belle Résidence de trois ans à Scènes Vosges. Nous sommes extrêmement heureux d’avoir pu être aux côtés de cette chorégraphe quelquefois contestée par des responsables politiques qui ne croit que peu aux vertus de la pratique culturelle exigeante. Nathalie a enrichi le projet culturel de Scènes Vosges par la diversité de ses propositions artistiques et son audace.

La Chanson française est assurément un art populaire, un art qui s’ouvre à tous car nous écoutons nécessairement de la musique, cette activité artistique étant la seule à être partagée par tous, quelle qu’en soit la nature de cette musique. Dans ce domaine également, l’approche sera tripartite avec soutien à la création – diffusion – actions culturelles même si les moyens financiers seront déterminants pour valider la poursuite ou pas des résidences chanson. Trois Résidences Chanson, résidence initiée et cofinancée par le Centre National des Variétés (CNV) ont existées à Scènes Vosges depuis 2010 dont la plus importante et la plus réussie était celle d’Aldebert qui a abouti à un spectacle mis en scène par Bernard Kudlak, mais également à la diffusion sur le département de 26 concerts, 87 heures d’intervention, plus de 10 000 spectateurs, etc… Ces résidences sont les principales actions dans le domaine de soutien à la création et la réalisation d’actions culturelles. Ce serait donc cette approche que nous installons dans chaque domaine artistique qui serait rompue pour des raisons prioritairement budgétaires. Nous avons pu trouver un compromis en 2019 qui permet de continuer une prégnance dans le soutien à la création musicale même si ces Résidences (San Severino et Jeanne Cherhal) ne s’installe pas une relation étroite avec un territoire et peuvent légitimement vécue comme prioritairement des actions de communication que comme des Résidences de création. Les budgets alloués au projet de Scènes Vosges détermineront donc une approche différente dans ce domaine. La diffusion dans le domaine de la Chanson française restera bien sûr l’un des axes forts de Scènes Vosges, diffusion entre talents émergents ou en devenir et artistes connus ou reconnus.

Le Cirque

En 2010, 5 structures lorraines dont Scènes Vosges et répartis sur les 4 départements lorrains créent CIEL (CIrque En Lorraine) avec l’objectif d’aider à la création circassienne, d’organiser des tournées partagées, avec une limitation des frais annexes, frais qui peuvent être conséquent dans le cadre de chapiteau d’être le référent cirque en région. En 2021, Grand CIEL regroupe 23 théâtres ou structures culturelles répartis sur l’ensemble de la Région Grand Est d’où le changement de nom de l’association porteuse de ce projet et dont Scènes Vosges avec 4 autres structures a été à l’origine.

Concevoir un réseau et s’inscrire dans celui-ci permet de développer un projet cohérent sur un territoire et ce réseau a créé ensemble un festival « Le Printemps des chapiteaux » qui permet de proposer la forme originelle du cirque (le chapiteau) en prenant en charge les surcoûts liés au montage du chapiteau. Depuis le 1 septembre 2020 et financé par le Conseil Régional et la DRAC Grand Est, une Secrétaire Générale a été embauchée, valorisant ainsi l’approche du Réseau pour être l’interlocuteur privilégié de la pratique circassienne au niveau régional.

La diffusion de Scènes Vosges s’est surtout caractérisé par l’accueil de tous les spectacles du Cirque Plume (4 spectacles) depuis le premier et jusqu’au dernier spectacle du Cirque Plume en juin 2018 avec 12 000 spectateurs. Le théâtre de la Rotonde et ses grandes dimensions permet une diffusion des grandes formes de cirque contemporain.

Le spectacle jeune public est une proposition artistique qui s’adresse aux plus jeunes (quelques mois pour certains spectacles) jusqu’aux âges où les autres propositions artistiques de Scènes Vosges sont recevables par le jeune public et nous entendons souvent à ce niveau les classes de collège. S’il existe une proposition artistique spécifique pour ces publics, c’est également l’ensemble des autres propositions définies dans les 4 autres domaines des arts de la scène qui permet l’accompagnement artistique des jeunes spectateurs. Ainsi, en transversalité avec les domains de Scènes Vosges, des spectacles de théâtre ou de cirque par exemple peuvent légitimement se retrouver dans le cadre d’une proposition adaptée à du jeune public. Au regard des moyens qui nous sont alloués aujourd’hui, il n’est pas envisageable d’être plus en avant dans ce domaine et de co- produire spécifiquement des spectacles en direction du jeune public. Si ceci s’est fait par le passé et est amené à se renouveler, c’est dans le cadre d’une résidence théâtre (Bérangère Vantusso par exemple) ou danse (Denis Plassard) que la coproduction d’un spectacle jeune public par Scènes vosges s’est réalisé. L’étape supplémentaire serait donc maintenant le repérage d’une compagnie jeune public et sa coproduction. C’est le deuxième point qui serait sans doute développer au regard de budgets nouveaux.

L’enfant dispose de deux référents principaux et notre approche dans ce domaine se fera donc en fonction de ceux – ci : l’école et la famille. Pour chaque spectacle en direction du jeune public, nous faisons proposition de représentations pendant le temps scolaire et de proposition destinée à la famille. Une autre structure est en direction des centres de loisirs est un intermédiaire non négligeable entre l’école et la famille. Nous serons donc vigilants à élargir cette proposition dans ces directions.

La gestion de la Ressource Humaine doit être une action importante de Scènes Vosges car elle conforte l’actuelle richesse de Scènes Vosges. La qualité et la complémentarité de cette équipe, le dévouement qu’elle porte à son travail, la reconnaissance des services rendus sont des vertus essentielles et ceci est un gage de réussite du projet de Scènes Vosges.

L’organigramme est le suivant :

– Direction : Jacky Castang

– Secrétaire Générale : Joséphine Vuillemenot

– Responsable des actions culturelles : Quentin Bonnell




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.