Search
mardi 11 mai 2021
  • :
  • :

Epinal : démolition de deux immeubles dans le cadre de la rénovation du quartier Bitola-Champbeauvert Les travaux de démolition de deux immeubles ont démarré ce mardi matin, dans le cadre du nouveau projet de renouvellement urbain « Ici-Demain Bitola-Champbeauvert ».

image_pdfimage_print

d2Enclenchées en 2016, les réflexions sur l’avenir de Bitola-Champbeauvert, Quartier Prioritaire de la Ville (QPV), ont été menées en lien avec l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain (ANRU) au titre des projets d’intérêt régionaux. Pour les 1248 habitants du quartier, la phase opérationnelle du chantier commence, avec les premières opérations de déconstruction, menées par Epinal Habitat, principal bailleur du secteur. À terme, 522 logements sont concernés par cette réhabilitation en profondeur. « C’est le début d’une étape essentielle », affirme Ludovic Tousch, directeur d’Épinal Habitat. Les matériaux ayant servi à la construction de ces immeubles en 1971 ne seront pas perdus. « Aujourd’hui, on valorise, on recycle les matériaux ». Plusieurs mois seront nécessaire pour détruire les bâtiments et évacuer les restes. « Le terrain sera livré net en juin 2021 ». L’un des enjeux majeurs d’une telle opérations, c’est bien entendu le relogement des habitants. « Nous avions 58 ménages à reloger ». 26 ménages sont relogés à Bitola, 25 dans des habitation d’Epinal Habitat situées dans d’autres quartiers, et quelques personnes se sont installées ailleurs.

Estimé à hauteur de 44 millions d’euros, le projet urbain du quartier du Champ du Pin va s’étaler sur 15 ans et ira bien au-delà de la requalification de l’habitat. Pour transformer en profondeur ce secteur, toutes ses composantes ont été étudiées avec pour objectif affiché d’embellir le cadre de vie, d’optimiser les déplacements et améliorer les conditions d’accès à toutes les structures sociales et éducatives qui participent pleinement à la vie du quartier. L’aménagement d’un nouveau parc urbain sur l’ile Bragard constitue aussi un point phare de ce projet qui ouvrira une ancienne friche industrielle sur la ville. Voiries redessinées, espaces de convivialité développés et modernisés, c’est tout l’espace public qui va gagner en verdure. Piétons et cyclistes devraient profiter de déplacements plus fluides et mieux articulés entre les points d’intérêt du quartier et le reste de la ville d’Epinal. 47% du financement sera assuré par Épinal Habitat et 53% par la commune d’Epinal.

Il s’agir d’un projet d’écoquartier moderne et écoresponsable. Un « laboratoire urbain durable », explique Patrick Nardin, maire d’Epinal. Ici, il y a « plein de choses à expérimenter ». Les aspects écologiques et environnementaux sont évidemment pris en compte. Des réflexions sont actuellement en court. Grâce au numérique et aux technologies, l’objectif est de collecter des données en temps réel pour optimiser la gestion des services publics et le fonctionnement urbain. De nouveaux services pourront être disponibles : gestion de l’éclairement du trafic, rechargement de véhicules électriques wifi dans certains espaces publics. Il s’agit de « tester ce qui pourrait être la ville de demain »

Après les premières transformations de ce secteur, l’ouverture du nouveau magasin Aldi fin 2020, l’année 2021 marque un tournant pour le projet de renouvellement urbain Bitola Champbeauvert, avec le lancement des premiers chantiers de travaux portés par les acteurs publics. Les chantiers devaient avancer secteur par secteur, avec la construction de 24 nouveaux logements sociaux et privés, dont une quarantaine au sein d’une colocation étudiante lié à l’ENSTIB, sur les anciennes usines Bragard par Les Constructeurs du Bois. Epinal Habitat achète 16 de ses logements en VEFA pour développer son patrimoine sur ce secteur. Par ailleurs, des travaux de requalification du mur du quai Michelet et des abords de la maison médicale vont être effectués.

CD




Une réaction sur “Epinal : démolition de deux immeubles dans le cadre de la rénovation du quartier Bitola-Champbeauvert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.