Search
mardi 22 juin 2021
  • :
  • :

Conférence du climatologue et ex- Vice-Président du GIEC, Jean-Pascal van Ypersélé Communiqué Lycée Claude Gellée

image_pdfimage_print

Le lycée Claude Gellée a invité pour deux conférences exceptionnelles, avec les élèves des classes de Seconde et de Première le 27/05, un des acteurs clés du Groupe d’Experts intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) :  Jean-Pascal van Ypersélé n’a pas seulement participé depuis 30 ans à toutes les réunions du GIEC et collaboré à la rédaction de ses rapports, très attendus par la Communauté Internationale, il a également été depuis le sommet de la Terre à Rio (1992) de toutes les grandes conférences sur le climat organisées par les Nations Unies. Il s’investit inlassablement en tant que citoyen engagé pour la jeune génération, la génération de Greta Thunberg.

Toute la journée, le lycée a mis en place des projets pédagogiques et de multiples échanges avec les élèves qui se sont inspirés des 3 groupes de travail du GIEC :

  • Diagnostic
  • Impacts
  • Remèdes
  1. Il est prévu de présenter au climatologue et aussi au public un court métrage de 13 minutes, entièrement écrit, tourné et monté par 4 élèves qui sont actuellement en classe de Terminale en partenariat avec l’Atelier d’Images Plus sur l’urgence climatique ( Leromain Xuan, Antoine Krebs, Luca Thomesse, Jérémie David). Les élèves se sont inspirés de l’Expédition MOSAIC, la plus vaste expédition de tous les temps en hiver Arctique en 2019/2020. Ils étaient en permanence en contact avec le pilote d’hélicoptère, Sébastien Drach, qui a informé les élèves quasiment en direct sur l’avancée de l’expédition. Le but est de mieux comprendre le climat aux pôles et le dérèglement climatique et de mener des recherches scientifiques et ensuite de rédiger des rapports pour informer les décideurs. Ce projet a été réalisé en coopération avec la Société des Membres de la Légion d’Honneur et son Président Eric Bœuf.
  2. Les deux co-réalisateurs d’une fiction écologique et philosophique, Yoann et Maël, élèves de Terminale, présenteront la bande annonce d’un nouveau film. Le script a été imaginé par Yoann et Maël avec une équipe d’élèves, et le film a été tourné avec une vingtaine d’acteurs, élèves des classes de Terminale et de plusieurs écoles primaires en toute autonomie avec notre partenaire l’Atelier d’Images Plus. Cette fiction nous plonge au cœur de l’évolution, dans nos contradictions et habitudes, notre indifférence ou prise de conscience pour faire face au dérèglement climatique et la destruction de l’environnement. Elle s’interroge sur notre liberté et notre courage d’agir. Actuellement, Maël et Yoann sont en train de monter le film qui sortira fin juin.
  3. Jean-Pascal van Ypersélé assistera également à un petit concours d’éloquence sur le vivant, la biodiversité, les éco-systèmes, le déclin des espèces et les droits des animaux préparés par Rosalie et Mathilde entre autres, élèves de Sec. Alexandra Terroille, professeur de français a préparé les élèves pour cette épreuve qui a pour but non-seulement de convaincre mais de pousser à réfléchir et d’agir.
  4. Le P’tit Louis (nom d’artiste), élève de Première, présentera des chansons engagées pendant et après les conférences.

Bref, l’accent de la journée est mis sur l’échange entre un scientifique de renommée mondiale et les élèves pour mieux comprendre le dérèglement climatique afin d’agir. A ce sujet, Monsieur van Ypersélé plaide résolument en faveur du développement durable et du renforcement de la lutte contre les émissions de gaz à effets de serre.

le Lycée Claude Gellée s’engage également dans une démarche afin d’obtenir à terme le label E3D, « Etablissement en démarche de développement durable ».

Isabelle Clauvelin, professeur de philosophie est à l’origine du projet. Le CPE, Franck Nourdin est également très impliqué dans le projet en coopération avec le CVL, Comité de vie lycéenne. Différents projets, impliquant toute la communauté éducative, les éco-délégués et le CVL, sont ainsi en cours de préparation.

Il a trois objectifs essentiels : un objectif économique, renforcer, une éthique de consommation responsable un objectif social de sensibilisation, à la tonalité écologique, un objectif environnemental. Plusieurs fiches d’action sont mises en place :

  1. Renforcer les écosystèmes naturels, créer un LPO, un terrain sur lequel l’établissement scolaire s’engage à protéger la nature de proximité : attirer écureuils, chauve-souris et oiseaux, préparer des abris, pose de nichoirs points d’eau, végétaliser la cour de l’école, mise en place de bacs de permaculture, d’ilots de terre végétale, de murs végétalisés, faire pousser des fleurs, des fruits, des légumes.
  2. L’Intervention de l’association UNU MONDO en Janvier 2021 pour sensibiliser les élèves et la communauté éducative sur le dérèglement climatique et échanger pour développer une prise de conscience sur nos modes de consommation, des facteurs responsables de l’urgence climatique et les conséquences sur les conditions de vie et l’impact sur les populations et la faune et la flore sauvage. Réfléchir à adopter des mesures individuelles plus respectueuses du climat et réfléchir sur nos modes de production, de diffusion, de transport, d’alimentation, de conditionnement, notre relation avec la Nature et la question philosophique de liberté d’agir pour le vivant.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.