Search
mardi 11 mai 2021
  • :
  • :

Vosges : une année compliquée pour la Ligue contre le cancer L’association a poursuivi ses missions « malgré les contraintes et les craintes générées par la pandémie »

image_pdfimage_print

lcL’assemblée générale du comité des Vosges de la Ligue contre le cancer s’est tenue le 16 avril dernier, en visioconférence. L’occasion de faire le bilan d’une année particulière, marquée par la crise de la Covid-19, qui a freiné l’action engagée au niveau nationale et local.

Le comité des Vosges compte 2 485 adhérents/donateurs. On observe une baisse de 4,5 % par rapport à 2019. Les ressources baissent quant à elles de 18 %. 327 861 euros collectés par les dons, les fonds privés, les subventions, les cotisations, etc. « L’année 2020 restera dans les annales de notre association comme celle de la pandémie qui est venue ralentir notre développement régulier dans tous les domaines », affirme Maurice Claudel, alors président du comité, et désormais vice-président pour la délégation de Cornimont. « L’année 2021 s’engage avec beaucoup d’incertitudes que nous essaieront d’intégrer dans nos orientations ».

Cependant, l’essentiel a pu être préservé. « Passé la sidération du premier confinement, l’équipe de bénévoles s’est remobilisée pour relancer nos animations traditionnelles, possibles et autorisées », explique Maurice Claudel. Les divers soins de support qui profitent aux malades ont été stoppées, avant de reprendre progressivement quand les conditions sanitaires et réglementaires le permettaient, « grâce à l’engagement sans faille de nos prestataires ». La commission sociale s’est réunie tous les mois pour attribuer des aides aux malades et à leurs proches pour quelque 19 686 euros. Par ailleurs, 75 698 euros ont été apportés à la recherche contre le cancer, et 18 678 euros au financement d’équipements de dépistage et d’accueil des malades dans les hôpitaux vosgiens.

« En même temps, de nombreuse actions de prévention et de soutien au dépistage précoce se sont poursuivie », affirme Maurice Claudel. Comme la distribution de 1 770 agendas scolaires pédagogiques à des élevés de CM1, ou l’implantation de dizaines d’espaces publics sans tabac aux entrées des écoles et dans les aires de jeux, en partenariat avec des municipalités. Plus de 10 événements ont été maintenus pour « Octobre Rose ». A Epinal, la 5ème édition des Foulées Roses a eu lieu. 3 232 femmes se sont inscrites et un peu plus de 2 000 ont participé physiquement à la course. 51 000 euros ont été récoltés à cette occasion. Le comité des Vosges de la Ligue contre le cancer a pendant cette période particulière, « poursuivi toutes ses missions, malgré les contraintes et les craintes générées par la pandémie ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.