Search
jeudi 22 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : la « Marche Fleurie » aura finalement lieu ce dimanche La Préfecture est revenue sur sa décision ( voir également le communiqué)

image_pdfimage_print

112Photo d’archive

Ce mercredi, un concert a rassemblé à Épinal quelque 300 personnes. Cet événement était organisée par le Collectif Réseau d’Êtres, et avait pour but de militer en faveur de la ré-ouverture des lieux culturels. La Préfecture a un temps envisagé l’interdiction de la « Marche Fleurie » prévue ce dimanche, organisée par le même collectif, avant de faire marche arrière.

Les organisateurs des deux manifestations ont été reçus une première fois à la Préfecture. La question des conditions d’organisation du concert qui s’est tenu place de la Chipotte a notamment été abordée. « Face à la prise de conscience de la gravité des faits ainsi qu’une bonne volonté affichée par les organisateurs », affirme le Préfecture dans un communiqué. « Yves Séguy, préfet des Vosges a souhaité se laisser le temps de la réflexion ». Il a examiné les évolutions proposées dans l’organisation de la manifestation de ce dimanche « afin qu’elles répondent le plus strictement aux contraintes réglementaires et sanitaires ».

Accompagné de Patrick Nardin, maire d’Épinal, le préfet a reçu une deuxième fois les représentants de la manifestation « pour s’assurer des parfaites conditions d’organisation ». À cette occasion, affirme la Préfecture, « les organisateurs ont pu présenter de manière plus précise, tant le parcours envisagé, que le protocole sanitaire prévu qu’ils s’engagent à mettre œuvre et à faire respecter ». Le protocole sanitaire inclus notamment le port du masque obligatoire tout au long de la manifestation. « On va le rappeler, on va y veiller », affirme Marion Garnier, du Collectif Réseau d’Êtres. « On va insister vraiment sur les conditions sanitaires ». Il sera aussi demandé d’éviter la constitution de groupes de plus de 6 personnes.

Par ailleurs, les organisateurs se sont engagés à proposer aux participants de se faire dépister sur le stand prévu par la Préfecture et la commune d’Épinal, au départ de la marche, au cinéma Palace. « Ce ne sera pas une obligation, mais ce sera une possibilité », explique Marion Garnier. Sur avis du maire d’Épinal, un arrêté préfectoral imposera le port du masque aux abords de la manifestation, de 10h à 18h. Démarré à Épinal au mois de janvier, la contestation sous forme de « Marche Fleurie » va donc pouvoir se poursuivre et s’amplifier. « Çà a fait tache d’huile dans le Grand-Est », affirme Marion Garnier. Il y aura des marches à Nancy, Metz, Thionville, Lunéville, etc. « C’est un grand mouvement ».

communiqué ci-dessous de la préfecture :
Comme annoncé, ce jeudi 11 mars 2021, en fin de journée, les organisateurs du rassemblement illicite du mercredi 10 mars ont été reçus en Préfecture.
Lors de ces échanges ont été abordés notamment les conditions d’organisation du concert qui s’est tenu place de la Chipotte à Épinal, en lieu et place du rassemblement statique initialement déclaré, les difficultés actuelles rencontrées par le monde de la culture dans sa globalité ainsi que la question du maintien de la manifestation prévue ce dimanche 14 mars.
Au cours d’un échange vif avec les organisateurs, la Préfecture a rappelé fermement les manquements et leurs conséquences au regard des comportements inappropriés vis-à-vis du respect des mesures barrières lors du rassemblement du 10 mars, et pour lequel des mesures administratives s’imposaient. Face à la prise de conscience de la gravité des faits ainsi qu’une bonne volonté affichée par les organisateurs, Yves Séguy, préfet des Vosges a souhaité se laisser le temps de la réflexion et a décidé de convoquer de nouveau le collectif citoyen pour examiner les évolutions proposées dans l’organisation de la manifestation de ce dimanche afin qu’elles répondent le plus strictement aux contraintes réglementaires et sanitaires.
C’est dans ce contexte qu’Yves Séguy, accompagné de Patrick Nardin, maire d’Épinal, a reçu les représentants de la manifestation à venir pour s’assurer des parfaites conditions d’organisation.
À cette occasion, les organisateurs ont pu présenter de manière plus précise, tant le parcours envisagé, que le protocole sanitaire prévu qu’ils s’engagent à mettre oeuvre et à faire respecter. Ce protocole sanitaire renforcé inclus notamment le port du masque obligatoire tout au long de la manifestation, d’éviter la constitution de groupes de plus de 6 personnes, l’absence de toute action incitant ces formations, permettant ainsi de garantir la distanciation physique.
Par ailleurs, les organisateurs se sont engagés à proposer aux participants de se faire dépister sur le stand prévu par la Préfecture et la Ville d’Épinal.
En complément, sur avis du maire d’Épinal, un arrêté préfectoral imposant le port du masque aux abords de la manifestation sera rendu obligatoire de 10h à 18h.
L’état d’urgence sanitaire actuel impose la plus grande attention lors de ce type de rassemblement. Conscient des efforts demandés et consentis par l’ensemble de la population, notamment du monde culturel et des secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, Yves Séguy, en appelle à la responsabilité de chacun dans ses comportements, attitude qui contribuera à entrevoir un retour à une qualité de vie à laquelle nous sommes toutes et tous très attachés.




8 réactions sur “Vosges : la « Marche Fleurie » aura finalement lieu ce dimanche

  1. FB88

    En une semaine dans les Vosges le taux d’incidence a augmenté de 36 %
    Ne pas respecter les gestes barrières est irresponsable
    Avant de manifester contre les mesures qui sont prises, respectez l

    répondre
    1. FB88

      Avant de manifester contre les mesures qui sont prises, respectez les consignes
      Ceux qui n’auront pas de masque lors de cette manifestation devrons être verbalisés !
      Les photos montreront hélas que les engagements des organisateurs n’ont pas été respectés une fois de plus

      répondre
      1. à ke kuku c'est joni.

        Parfaitement d’accord avec vous.
        Les consignes et le controle du respect des règles par les autorités sont faites au doigt levé.

        répondre
      1. FB88

        Ce sont les chiffres officiels de l’ARS publiés chaque jour
        Le 5 mars incidence 103,2 et aujourd’hui 140,5
        Mon épouse qui réalise des test l’a également remarqué cette semaine beaucoup plus de tests positifs que la semaine dernière
        Il faut arrêter de faire l’autruche

        répondre
  2. scandale

    Encore un changement de décisions. Décidément les autorités tournent comme le vent. Comment voulez-vous que l’on ait encore confiance dans les décisions et que chacun fasse comme il lui plaît.
    Tous ces gens regretterons peut-être un jour avoir organisé et avoir autorisé ce genre de manifestations? Les chiffres augmentent ,nous ne sommes à l’abri de rien malgré le taux plus bas que certains.

    répondre
    1. à ke kuku c'est joni.

      Les chiffres de contamination ont remontés en 8 jours dans les Vosges de 30 %.
      Cette manifestation est débile et ceux qui l’ont autorisés n’en sont pas loin

      répondre
  3. Evalinda

    Il est incompréhensible de faire un couvre-feu pour tous et d’autoriser ce genre de manifestation sans masques et inutile puisque ceux qui travaillent n’iront pas.

    A qui pense le Préfet ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.