Search
vendredi 23 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : ils demandent un référendum sur le Frexit « Reprenons le contrôle ! »

image_pdfimage_print

Ce samedi matin, des membres de Génération Frexit et du Mouvement Constituant Populaire se sont réunis à proximité du Marché Couvert d’Epinal pour aller à la rencontre des habitants et leur présenter une pétition sur l’appartenance de la France à l’Union Européenne.

La pétition, à retrouver sur le site referendum-frexit.org, a déjà récolté plus de 14 000 signatures et le soutien de nombreuses personnalités de divers secteurs. Pour une grande partie des défenseurs d’une telle consultation, c’est avant tout un enjeu de démocratie. Lors du référendum sur le projet de Constitution Européenne, en 2005, le peuple français a majoritairement dit « Non ». La signature, trois ans plus tard, du traité de Lisbonne a été vécue comme une véritable trahison de ce vote.

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a mis la lumière de façon très vive la question de l’indépendance du pays. « Être souverain, on voit que ça a des avantages », affirme Jason Vanoni, délégué régional Lorraine du mouvement Génération Frexit. Et être indépendants, notamment en ce qui concerne la prise de décision, la commande de vaccins, ou la capacité à fournir des masques, des blouses, des tests. « Tout doit passer par l’UE. On voit que ça ne fonctionne pas ».

« Depuis 92, depuis 2005, l’Union Européenne a beaucoup évolué ». Et les français n’ont pas été amenés à se prononcer sur la direction prise par ces institutions supranationales. Voilà l’une des raisons majeures qui motivent cette demande de référendum. Il s’agit d’« une démarche démocratique », qui vise à rendre le choix de leur destin aux citoyens. « L’idée, c’est de faire signer toutes les personnes qui sont démocrates », explique Jason Vanoni. Que ces personnes, d’ailleurs, soient Pro-Frexit ou Pro-UE, l’important c’est d’avoir la possibilité de décider.

Des raisons de souhaiter une sortie de l’UE, les défenseurs du Frexit en trouvent de nombreuses : les sommes importantes versées à l’Union Européennes chaque année, le bilan de l’euro, le fonctionnement peu démocratique des institutions, les réglementations et directives imposées, la marge de manœuvre de plus en plus réduite des citoyens. « Est-ce qu’on décide nous même de notre avenir, ou est-ce qu’on délègue à une entité qui n’est pas élue ?», résume le délégué régional du mouvement Génération Frexit.

La table d’information installée ce samedi matin au marché d’Epinal était plus généralement une occasion pour évoquer l’état de la démocratie en France, et les différentes manières envisageables pour permettre aux citoyens français de « reprendre le contrôle » sur les décisions qui les concernent : organisation de référendum, ou votations, révision de la constitution, mandats impératifs, etc. Pour Thierry Kuentz, membre du Mouvement Constituant Populaire, c’est une question essentielle. « On est dans un verni de démocratie », affirme t’il. « Les gens n’ont pas véritablement le pouvoir ».

CD




6 réactions sur “Vosges : ils demandent un référendum sur le Frexit

  1. Cosfox

    L’UE, ça ne fonctionne pas? C’est le rôle des ténors de ce mouvement de s’organiser pour aller à Bruxelles et agir pour que cela fonctionne.

    répondre
  2. john

    N’importe quoi!
    Il est plus facile de nommer ce qui ne marche pas que de citer les nombreux exemples ou l’UE est un bien!
    Doux rêveurs avec leur frexit; je me marre comme disait Coluche, que feront-ils si on quittait l’Europe? avec notre dette quel pays voudrait encore investir en France et comment lutteraient-ils contre les grandes puissances ( les vraies) USA, Chine et CEI?

    répondre
        1. à bobo la tête.

          Nous ne sommes plus au moyen âge .

          Aucun jeune n’accepterait maintenant d’enfiler l’uniforme pour aller dégommer son voisin.
          Et ce avec ou sans UE.

          répondre
          1. John

            Moyen age? c’est vous qui êtes d’un autre age et contrairement à ce que vous pensez nos enfants pour peu qu’ils comprennent l’enjeu seraient tout à fait préts à défendre leur pays!
            De toute façon pour les français chaque fois que quelque chose ne va pas c’est de la faute à l’Europe, il faut dire que nos politiques qui ont participé à l’élaboration de certaines règles sont les premiers à les dénoncer quand ça les arrange notamment en campagne électorale…Prenez par exemple la fameuse règle des 3% de déficit, ce sont les français qui l’ont proposée et comme ils ne sont pas foutus de la faire respecter alors ils la dénoncent, prenez également les recommandations concernant l’utilisation de produits phytosanitaires en agriculture , la France les applique presqu’à la lettre alors qu’elle n’y est pas contrainte et et après vient dénoncer la concurrence déloyale des pays européens voisins ce qui est un comble! Non tous les malheurs de la France ne viennent pas de l’Europe, acceptons nos faiblesses et remédions y plutôt que de trouver un bouc émissaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.