Search
jeudi 22 avr 2021
  • :
  • :

Epinal – Une marche pour le climat le 28 mars A l'appel de différentes associations

image_pdfimage_print

Départ dimanche 28 mars à 14h devant la préfecture

Le projet de loi « Climat et résilience », discuté à l’Assemblée nationale, est le dernier texte du quinquennat consacré à l’environnement. En l’état, il est très loin de l’ambition requise pour répondre à l’urgence écologique et atteindre les objectifs que la France s’est fixée. De nombreuses organisations, mais aussi le Haut Conseil pour le Climat, le Conseil national de la transition écologique et le Conseil économique, social et environnemental l’ont affirmé à de nombreuses reprises.

Le gouvernement, après s’être renié sur de nombreux sujets et avoir été reconnu coupable d’inaction climatique, a mis de côté ou considérablement amoindri les propositions de la Convention citoyenne pour le climat que cette loi était censée reprendre.

Les député.es, qui débattront du projet de loi en séance plénière à partir du 29 mars, doivent à présent prendre leurs responsabilités, notamment :

  • en renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une plus grande ambition écologique, notamment s’agissant de la rénovation thermique des bâtiments, de la réglementation de la publicité et de l’utilisation des engrais azotés, du recours aux menus végétariens dans la restauration collective, de la lutte contre l’artificialisation des sols, de la limitation des vols intérieurs en avion ou la responsabilité climat des grandes entreprises.
  • en renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une meilleure prise en compte des aspects de justice sociale afin de rendre la transition écologique accessible à toutes et tous

Le 19 mars, dernier jour de l’examen du texte en commission, les jeunes pour le climat se mobiliseront. Le 28 mars, veille de l’examen du projet de loi, nous nous mobiliserons ensemble pour dénoncer son manque d’ambition et les manœuvres qui tentent de l’affaiblir, exiger une vraie Loi Climat à la hauteur de l’urgence écologique et défendre les mesures des 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat.




9 réactions sur “Epinal – Une marche pour le climat le 28 mars

  1. Corinne

    Les jeunes sont hélas manipulables en raison de leur virginité intellectuelle et d’expérience.
    La Convention dite « citoyenne » sur le climat n’a rien de représentatif ni de démocratique et les experts censés éclairer cette Convention sont des personnalités engagées dans l’écologisme le plus radical, donc politiquement marqué.

    répondre
  2. Eberlué!!!!!!

    Encore un rassemblement de plus, alors que nos soignants n’en peuvent plus et que les chiffres montent comme partout en France.
    Même si nous sommes nettement en dessous du seuil de 250 (la référence actuelle!!!) essayons de la maintenir. Au plus nous ferons des manifestations au plus nous retardons la réouverture des lieux de culture, les bars , les restaurants……;
    De plus cette convention ne représente absolument pas l’opinion de la plupart des Français. Ils ont été choisi au hasard????????

    répondre
    1. à ke kuku.

      Ras le bol de ces extrémistes/enclumes de l’ultra gauche. Grands spécialistes des manifs en tout genre et à répétition.
      Qu’ile aillent manifester chez leurs potes cubains ,venezueliens, ou en Corée du nord.
      Là bas c’est la quasi famine.

      répondre
  3. Logique

    Allez manifester chez les Allemands. Ils ont changé leurs centrales nucléaires en centrales à charbon(Qui ne polluent pas!!!!!!!!).
    ET comme nous les imitons ,faites attention cela nous pend au nez .
    Mais avec les nouvelles mesures covid ils ne vous laisseront pas entrer.

    répondre
  4. Censeur

    Je serais curieuse de savoir ce que font ces « marcheurs » au quotidien pour améliorer la qualité de l’air, le climat e tla qualité de vie.
    Ont-ils tous renoncé au diesel ?
    Trient-ils leurs déchets ? Tous les déchets ?
    Evitent-ils de se chauffer au bois et de faire des barbecues au bois beaucoup plus polluant que le charbon en raison des particules fines ?
    Ont-ils renoncé à leurs smartphones china pour des modèles plus éthiques fabriqués en europe ?
    Achètent ils local, mangent-ils bio et moins de viande ?
    Sont-ils non fumeurs ? Eh oui la fumée de cigarette est une des premières pollutions puisque plein d’additifs dont goudron et nicotine ?

    répondre
  5. maxou8860

    Je suis consterné par certains commentaires. Renseignez-vous un peu, en regardant par exemple les vidéos de JC Jancovici sur Youtube. Le problème du réchauffement climatique est très grave et la pandémie COVID en est le premier effet (voir vidéos de Marie Monique Robin).

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.