Search
jeudi 22 avr 2021
  • :
  • :

Conseil municipal d’Épinal : l’opposition demande à nouveau un audit d’Epicentre L’établissement d’une nouvelle convention d’objectifs a été approuvée par le Conseil Municipal

image_pdfimage_print

 Ce jeudi soir, le Conseil Municipal d’Epinal a approuvé une nouvelle convention d’objectifs entre la commune et l’union de commerçants Epicentre. Un sujet qui a remis sur la table l’éventualité d’un audit de l’association.

« En novembre dernier », rappelle le maire Patrick Nardin, « à l’occasion du vote du premier volet du fonds de soutien aux commerçants, je vous avais indiqué que j’avais souhaité engager un travail de réflexion sur nos relations avec nos commerçants, et notamment avec leurs représentants. Cette réflexion s’avère indispensable pour articuler notre politique commerciale, en lien avec l’un des principaux acteurs ».

Il est précisé dans le cadre de la nouvelle convention que la participation de la commune d’Epinal, versée sous forme de subvention, sera déterminée en fonction des animations proposées par l’association selon les critères fixés par la convention. La subvention est garantie à hauteur de 40 000 euros minimum par an si le montant des cotisations des adhérents est au moins équivalent, sans pouvoir dépasser le produit annuel des adhésions de commerçants.

Des sommes importantes et un sujet qui réveillent quelques interrogations. « L’unité (…) chez Epicentre a été ébranlée », affirme l’élu d’opposition Stéphane Giuranna « Un certain nombre de commerçants se pose des questions ». L’idée de commander un audit de l’association est évoquée. « Puisque la Ville va verser des subventions importantes à Epicentre », et « pour que tous les commerçants soient rassurés ». L’élu propose également qu’un nombre minimum de manifestations soit exigé.

Le maire Patrick Nardin rappelle ses « regrets de voir les représentants des commerçants se déchirer alors même que l’on avait plutôt besoin d’avoir des commerçants fédérés ». Particulièrement « en cette période de crise », qui appelle plutôt de l’unité. Concernant l’audit demandé, « c’est à l’association de le décider », affirme le maire. « On n’a pas à demander un audit. C’est le rôle des adhérents d’Epicentre (…) S’ils veulent le faire, ils le feront ».

« Je ne peux pas accepter votre réponse », a ensuite déclaré Benoît Jourdain « On a versé suffisamment d’argent à cette association (…) Exigeons un audit ». La réponse du maire est restée inchangée sur ce point. « Je souhaite qu’une chose, c’est qu’on ait une union des commerçants forte, que le commerce marche bien. Et je crois que tout ce qu’on avait entrepris depuis des années et l’accélération qu’on a donné depuis le mois de juillet démontre bien qu’on est auprès des commerçants, qu’on les accompagne dans la transformation nécessaire ».

CD




2 réactions sur “Conseil municipal d’Épinal : l’opposition demande à nouveau un audit d’Epicentre

  1. Yoann

    Pourquoi autant d’argent pour cette association de commerçants ? Les imposables n’ont pas à payer les activités des commerçants. Le coût des aides suite à la crise sanitaire va déjà coûter suffisamment.
    A quoi sert cette association ?
    Quand on parcourt la ville on se dit que cet argent aurait pu servir à embellir tous ces rues sales, délabrées aux commerces vides….
    Il n’y a plus un commerce intéressant dans cette ville à quelques exceptions près.
    Tout est cher et les vendeurs peu aimables et ne plus on devrait payer pour conserver ça ?
    On comprend le manque d’enthousiasme de beaucoup pour ce commerce assisté qui coût cher aux contribuables et l’intérêt pour d’autres commerces dans d’autres villes, pour les zones et pour l’internet. Donc audit oui.

    répondre
  2. Tatiana

    A épinal on a l’habitude de gaspiller l’argent pour des choses inutiles, pas de changement de majorité il n’y a pas de raisons que ça change.
    Mais au prochain scrutin les votes ne seront pas biaisé par une crise sanitaire donc on changera sans doute de maire.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.