Search
jeudi 24 juin 2021
  • :
  • :

Covid-19 : mesures d’isolement après détection d’un cas de variant au lycée Malraux de Remiremont

image_pdfimage_print

20210215_181734Photo d’archives

A la suite de la détection d’un cas de Covid-19, puis d’un cas de variant au lycée André Malraux de Remiremont, un dispositif de traçage et une analyse ont été réalisées dans l’établissement, d’après le Rectorat, conformément au protocole en vigueur dans l’« Education nationale ». Les familles des élèves concernés ont été informées par courriel et par SMS.

Le courrier rappelant la procédure à suivre : mesure d’isolement des élèves à compter du dimanche 14 février et mise en place de la continuité pédagogique en distanciel jusqu’aux vacances d’hiver, recommandation de faire tester leur enfant par test RT-PCR dès ce lundi matin, deuxième test PCR à effectuer à J+7, et à la fin de la période d’isolement, strict respect des mesures barrières, de distanciation physique ainsi que du port rigoureux du masque pendant une durée de 7 jours.

Les parents ont également été invités à surveiller régulièrement la température de leur enfant et l’apparition d’éventuels symptômes. Les enseignants de la classe ont été contactés directement par téléphone le 14 février après-midi afin de vérifier s’ils devaient également être considérés comme contacts à risque. Ils ont été invités à faire un test PCR dès le lundi 15 février.

Après nouveau contact avec le service de médecine scolaire le lundi 15 février en début de matinée, il a été décidé d’intégrer dans le « tracing » les élèves qui avaient emprunté le même bus de transport scolaire que l’élève. Enfin, il était prévu dès la semaine dernière des tests de type antigénique à l’échelle de l’établissement les jeudi 18 et vendredi 19 février 2021. Les parents sont fortement encouragés à faire participer leur enfant, ainsi que les personnels du lycée, à cette campagne de tests.




Une réaction sur “Covid-19 : mesures d’isolement après détection d’un cas de variant au lycée Malraux de Remiremont

  1. Modéré

    Il paraît que la situation est meilleure dans les Vosges. Et pourtant à ce jour les réanimation ont de nouveau augmenté , hier 16 ,on a déjà connu pire comme mieux .Les hospitalisations augmentent. En fait notre département fait du yo-yo mais ne va pas mieux.
    Restons prudents .Les vaccins tardent.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.