Search
vendredi 26 fév 2021
  • :
  • :

Arches : le préfet visite le CFA à l’occasion de la semaine nationale de l’apprentissage

image_pdfimage_print

Photos @prefet.vosges

Communiqué de La Préfecture des Vosges

A l’occasion de la semaine nationale de l’apprentissage, Yves Séguy, Préfet des Vosges, accompagné par Julien LE GOFF, Secrétaire Général de la Préfecture, Sébastien HACH, responsable de l’Unité Départementale de la DIRECCTE et Hakim SALEMKOUR, Délégué du Préfet, a visité ce jour le CFA du BTP d’Arches. Étaient également représentés la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, la Fédération Départementale du BTP ainsi que la CAPEB.

Cette visite fut notamment l’occasion pour le Préfet de rencontrer et d’échanger avec un jeune apprenti et son maître de stage, ce jeune étant issu des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). Dans le département des Vosges les services de l’État ont décidé dès décembre 2018 de faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes éloignés de l’emploi, en construisant des parcours d’insertion sur mesure. En janvier 2020, les services de la Préfecture ont également souhaité mettre l’accent sur l’apprentissage des jeunes dans les QPV.

Dans ce cadre, a été lancé par un appel à projet 2020 du contrat de ville, une action pour rapprocher des jeunes issus de QPV de l’emploi par le biais de l’apprentissage, jeunes qui statistiquement sont plus éloignés de l’emploi que les habitants des autres quartiers de la ville.

Cette action a débuté dès la sortie du premier confinement, telle une réponse pour affronter les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire. Dans le cadre du dispositif « Quartiers d’été », tous les mercredis soir de juillet et août 2020, des actions de recrutements d’apprentis ont eu lieu au sein des QPV autour d’activités sportives et culturelles. Ce sont ainsi 35 contrats d’apprentissage qui ont été signés entre juillet et octobre 2020 grâce à cette action. Ces contrats d’apprentissage ont été signés avec des entreprises du bâtiment.

Les parcours d’insertion proposés reposent d’une part sur la volonté des jeunes d’accéder à une formation et à un emploi, et d’autre part sur l’engagement du CFA BTP d’accueillir sans réserve tous ceux qui souhaitent construire leur avenir professionnel dans le BTP.

Le lien entre les jeunes et le CFA a été créé grâce à M. Faousi MOKTAR, de Coaching Conseil, missionné par la préfecture dans le cadre de la politique de la Ville. Il s’est chargé du suivi et de l’accompagnement de ces 35 jeunes apprentis, et de les conduire au CFA BTP où des visites étaient organisées par le directeur M. Cyril BASTIEN.

Une caractéristique du CFA d’Arches est de faciliter l’entrée des jeunes en apprentissage en proposant d’emblée les candidatures de ces derniers aux entreprises. Ce dispositif simple qui consiste à ce que le jeune renseigne sont profil via le site internet du CFA pour le mettre en face d’une entreprise, est efface, levant un frein important pour les jeunes qui n’ont pas forcément de réseaux pour trouver un employeur.

La volonté des services de l’État dans le département est d’amplifier ce mouvement, aussi bien dans les quartiers de la politique de la ville que dans le monde rural en s’appuyant sur les centres communaux d’actions sociales et les missions locales. Épinal, le 05/02/2021 #FranceRelance#1Jeune1Solution SEMAINE NATIONALE DE L’APPRENTISSAGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE CFA du BTP d’Arches

Les mesures du Plan de Relance dédiées à l’apprentissage

« Les conséquences économiques de la crise sanitaire touchent de plein fouet les jeunes, qui en sont les premières victimes. Ils n’ont, pour certains, pas pu achever leur formation. D’autres arrivent sur un marché du travail durement frappé par la crise économique et sociale. Protéger les jeunes est une des priorités du Gouvernement. J’ai donc souhaité leur consacrer le premier volet du Plan de Relance. » Jean CASTEX, Premier Ministre Dossier de presse du 23/07/2020 relatif à #1JEUNE1SOLUTION https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/dp_plan_jeunes.pdf

Le plan 1 jeune 1 solution, lancé le 23 juillet 2020, vise à offrir une solution à chaque jeune. Il mobilise un ensemble de leviers : aides à l’embauche, formations, accompagnements, aides financières aux jeunes en difficulté, etc. afin de répondre à toutes les situations. L’objectif est de ne laisser personne sur le bord de la route. Le Gouvernement mobilise à ces fins un budget de 6,7 milliards d’euros, soit un triplement des moyens consacrés aux jeunes.

Dans la déclinaison des 3 axes de ce Plan 1Jeune1Solution, que sont : – la facilitation de l’entrée dans la vie professionnelle, – l’orientation et la formation de 200 000 jeunes vers les secteurs et métiers d’avenir, – l’accompagnement plus particulièrement des jeunes éloignés de l’emploi par la construction de 300 000 parcours d’insertion sur mesure, des mesures spécifiques sont dédiées à l’apprentissage.

Elles consistent en :

→ pour les Centres de Formations des Apprentis (CFA), un financement exceptionnel pour garantir la formation et investir dans des équipements numériques : – des aides pour soutenir le développement des programmes de formation – une ouverture de l’investissement pour équiper les apprentis en matériel numérique

→ pour les entreprises, une aide financière exceptionnelle pour le recrutement d’un apprenti en première année Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021 préparant à un diplôme jusqu’au master (bac + 5 – niveau 7 du RNCP) : – une aide exceptionnelle de 5 000 € pour l’embauche d’un apprenti mineur – une aide exceptionnelle de 8 000 € pour l’embauche d’un apprenti de plus de 18 ans.

Cette aide couvre 100 % du salaire de l’apprenti de moins de 21 ans et 80 % du salaire d’un apprenti de 21 à 25 ans révolus.

Pour en savoir plus sur le Plan Jeunes https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/relance-activite/plan-1jeune-1solution/

Communiqué de La Préfecture des Vosges




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.