Search
mardi 2 mar 2021
  • :
  • :

13 Start-uppeuses soutenues par Orange dans le Grand-Est

image_pdfimage_print

A partir du 4 février et pour une durée de plusieurs mois, 13 start-uppeuses du Grand-Est intègrent un programme de soutien au développement, « Femmes Entrepreneuses »

C’C’est le cas de Julia Maadini, Carte Carotte (Vosges) : Plateforme digitale qui favorise les échanges directs entre producteurs et consommateurs, démocratise l’accès à une alimentation saine, et dynamise l’économie locale grâce aux nouvelles technologies.

https://www.cartecarotte.fr/index

Orange apporte en France son soutien à 100 femmes fondatrices ou co-fondatrices de start-up, qui osent l’aventure entrepreneuriale. #FemmesEntrepreneuses est un programme sur-mesure, basé sur la rencontre entre les attentes et besoins de créatrices d’entreprises avec toutes les ressources locales et la force d’un grand groupe à leur écoute. Cette troisième édition du programme, initié par Orange, propose un accompagnement personnalisé, dans toutes les régions françaises.

Ce dispositif est une volonté d’Orange, et particulièrement de Fabienne Dulac, Directrice Exécutive d’Orange France, de bousculer un contexte difficile pour l’entreprenariat féminin : 10% des start-ups sont fondées par des femmes, pour seulement 7% des levées de fond en France. Pourtant, les entreprises comptant au moins une fondatrice sont 63% plus performantes que celles fondées par des hommes exclusivement.

Pour cette troisième édition, une nouvelle impulsion est donnée à ce  programme dédié aux créatrices de start-up. L’ambition est d’articuler la force de la proximité et la force d’un grand groupe avec trois axes :

  • Un accompagnement local avec des mentors de la direction Orange Grand Nord-Est dédiés aux candidates qui seront retenues
  • Un programme, « devenir Entrepreneuse », composé de formations et d’ateliers locaux et nationaux
  • Une animation nationale avec des conférences digitales, du co-développement ou des échanges avec les décideurs d’Orange France

 

Ludovic Guilcher, Directeur Orange Grand Nord-Est : « La révolution numérique n’est pas qu’une révolution technologique : elle est surtout une révolution culturelle qui rend toujours plus sensible les impératifs d’égalité professionnelle et de diversité. En tant qu’entreprise leader du secteur numérique en France, Orange a pris, depuis longtemps, de nombreux engagements en faveur de la parité et compte poursuivre en ce sens. Nous sommes très heureux d’accompagner ces femmes dans leur aventure entrepreneuriale, en mettant nos savoir-faire au service du succès de leur projet »

Deux premières éditions sous le signe du succès

Déjà plus de 220 femmes ont été accompagnées au cours des deux premières saisons de #FemmesEntrepreneuses avec Orange, partout en France, métropolitaine et outre-mer. Les créatrices entreprennent à 44% dans la technique pure, à près de 20% dans la RSE et  à 27% dans l’art de vivre. Pour la saison 2, près de 130 personnes d’Orange se sont mobilisées pour apporter le meilleur accompagnement possible à ces dernières.

Aujourd’hui, 13 start-uppeuses de la région Grand-Est intègrent le programme « Femmes Entrepreneuses » en 2021, dont 1 dans les Vosges. Elles seront accompagnées par des mentors pour répondre à leur problématique, creuser leur business model, suivront des ateliers sur la cybersécurité, la relation client, l’art du pitch par exemple, ou participeront à des actions locales, même si la crise sanitaire freine cette dimension.

Les 13  « Femmes Entrepreneuses » participantes dans la région Grand-Est :

  • Julia Maadini, Carte Carotte (Vosges) : Plateforme digitale qui favorise les échanges directs entre producteurs et consommateurs, démocratise l’accès à une alimentation saine, et dynamise l’économie locale grâce aux nouvelles technologies.

https://www.cartecarotte.fr/index

  • Gaëlle Jacques, Bloom Bee (Bas-Rhin) : Société qui vise à soutenir la création artistique et notamment urbaine à travers la commercialisation de produits et services qui rémunèrent plus justement la création

·         Lisa Chiang, Cephalgo (Bas-Rhin) : Cephalgo veut rendre la mesure de la santé mentale aussi simple que celle de la tension artérielle – simple et accessible. Vise à créer le service de santé mentale le plus complet et le plus personnalisé.

  • Arlande Joerger, Eco-Ya (Bas-Rhin) : Concevoir et proposer des solutions responsables innovantes, pour accompagner la sobriété en eau des communes et des fermes agricoles dans le cadre de l’arrosage des espaces verts et des plantations.
  • Maïté Seegmuller, Infuse Conseil (Bas-Rhin) : Société de conseil en marketing porteuse d’un projet de développement d’une offre de végétalisation d’intérieure écologiquement et socialement responsable.

https://www.infuse-conseil.com/#moreinformations

  • Aurore Lejosne-Bougaud, Mnemeia (Bas-Rhin) : Création et diffusion de contenus numériques (RV) exploratoires et expérientielles via une plateforme de streaming en réalité virtuelle dédiée au patrimoine et tourisme culturel.
  • Clémence Jung, Staysafe (Bas-Rhin) : Application permettant aux jeunes femmes de rentrer en sécurité chez elles.
  • Laura Legin, Savoir s’organiser (Ardennes) : Une application de coaching en ligne qui permet, aux personnes débordées, de suivre un programme personnalisé afin d’alléger leur charge mentale.
    https://www.youtube.com/watch?v=PQiNV9La5Zw
  • Fanny Lefebvre, Minimal (Marne) : Coaching sur la notion de vrac, pour rendre accessible à tous une consommation raisonnée et responsable
  • Maïté Ferdinand, Handivisible (Aube) : Faciliter l’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les files d’attente de tous lieux publics
    https://handivisible.fr/
  • Laëtitia Serrano, Lisa Connect (Aube) : Profiter du temps passé en salle d’attente médicale pour emmener les patients à l’information préventive de manière ludique et interactive.
    https://lisaconnect.fr/
  • Laure Clerget, Maat Data (Aube) : Solutions d’applications mobiles dans le domaine du recyclage et de la valorisation des déchets.
    https://www.technopole-aube.fr/startups/maat-data/
  • Caroline Rosnet, Up Culture SAS : Agence d’ingénierie culturelle qui développe Artybot, un outil de visite numérique inédit sur smartphone dans les secteurs touristiques et culturels.
    https://www.upculture.fr/

 

Plus d’informations : https://startup.orange.com/fr/start-up/femmesentrepreneuses-saison-3-une-nouvelle-impulsion-du-programme-dedie-aux-creatrices-de-start-up/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.