Search
vendredi 5 mar 2021
  • :
  • :

Le Tissage de France est lauréat du fonds d’accélération des investissements industriels

image_pdfimage_print

drapPhoto de @TissageDeFrance

Le secteur industriel français, en difficulté depuis de nombreuses années, a été durement impacté, comme d’autres branches de l’économie, par la crise liée aux restrictions dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Un « fonds d’accélération des investissement » a été lancé par le gouvernement. Tissage de France, à Rupt-sur-Moselle, fait partie des lauréats.

« L’industrie a été particulièrement touchée par la crise », affirment la Prefecture du Grand-Est, la Région Grand-Est et Territoires d’industrie. « Les prévisions d’investissement dans le secteur témoignent de l’importance d’apporter un soutien public aux acteurs industriels afin de maintenir la compétitivité des entreprises françaises à l’international, mais également pour répondre aux grands défis du secteur : modernisation du tissu productif, engagement dans la transition écologique, résilience des chaînes de valeur et de production et inclusion sociale ».

La ministre déléguée chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher a annoncé le lancement d’un fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires. « Doté de 400 millions d’euros d’ici à 2022 à l’échelle nationale, le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires vise à financer les projets industriels (créations et extensions de sites, modernisation, nouveaux équipements, etc.) les plus structurants pour les territoires et pouvant démarrer l’investissement entre 6 mois et un an ».

19 nouveaux lauréats en région Grand Est

Ce sont 19 projets lauréats qui devraient bénéficier d’un soutien d’un montant global de 8,5 millions d’euros pour un volume d’investissement prévisionnel de 81 millions d’euros. Ces projets devraient entraîner une création estimée d’au moins 380 emplois directs et en conforterait près de 1700. Actuellement, le nombre total de lauréats de ce fonds s’élève ainsi à 49. « Les entreprises qui bénéficient de ces aides sont en majorité des PME et des ETI. Les projets menés par ces entreprises abordent les grands enjeux actuels de l’industrie : la modernisation des outils de production et le développement de l’industrie 4.0, la préservation des savoir-faire, l’amélioration des conditions de travail et la transition écologique ».

Tissage de France est parmi les lauréats : « L’investissement permettra la création 30 emplois sur le site de Rupt-sur-Moselle »

Tissage de France a été créée en 2018 à la suite de la reprise de l’usine de Valrupt Industries par L’Equipe 1083. Spécialisée dans la filature et le tissage pour de multiples secteurs d’activité, l’entreprise compte aujourd’hui 31 collaborateurs. L’objectif du projet (1,1 M€) est de transformer l’entreprise en première usine zéro déchet de jeans éco-conçus en complétant la filature de cotonbio/recyclé et le tissage par une unité de confection et de finition locale. L’acquisition d’équipements innovants permettra de teindre et de délaver les jeans de manière écologique avec une réduction de la consommation d’eau, de produits chimiques et la réalisation d’économies d’énergie. L’investissement permettra la création 30 emplois sur le site de Rupt-sur-Moselle.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.