Search
lundi 17 mai 2021
  • :
  • :

Visite des différentes installations pour les Fêtes de fin d’année Epinal s'illumine

image_pdfimage_print

Décos Noël Epinal (9)La commune d’Épinal a toujours accordé une grande importance aux fêtes de fin d’année et 2020 ne fait pas exception. Certes, la crise sanitaire a diminué les possibilités d’actions et elle a privé les habitants de certaines manifestations, comme le cortège du 1er samedi de décembre. Cependant, la municipalité a décidé de déployer de plus grands efforts concernant les décorations et lumières.

Ce vendredi soir, Patrick Nardin, le maire d’Épinal, est venu présenter les différentes installations pour les fêtes de Noël et de Saint-Nicolas. Selon lui, on ne peut pas imaginer passer un décembre à Épinal sans célébrer la fête de « l’évêque de Myre, notre Saint patron ». En ces temps marqués par la crise du Covid-19 d’autant plus. « Les spinaliens ont besoin de rêver, d’émerveillement ». Et le « rêve » cette année, ne s’arrêtera pas début janvier. Les illuminations mettront en valeur les places, les rues, et les quais jusqu’à mi-février. Cette année, la commune d’Épinal a investi 7.000 euros dans les nouvelles traversées de rue et 7.000 euros dans l’achat et le renouvellement de matériel (guirlandes supplémentaires notamment pour des sapins et pour mettre en valeur des quartiers). En ce qui concerne les ampoules, « on n’est pas loin du 100 % LED », affirme Patrick Nardin. Un moyen de faire des économies d’énergies. En effet, une guirlande luciole consomme 100W pour 20 mètres, contre seulement 20W pour une guirlande LED.

En complément des illuminations classiques, la compagnie « Porté par le vent » a installé ses « amours en cage » : des lanternes aux couleurs changeantes qui illuminent le chemin des spectateurs. Sur la place des Vosges, un épicéa de 16 mètres a été installé. 80 chouettes y sont « nichées », mettant à l’honneur le travail de Jean Paul Marchal, figure spinalienne, ainsi que les jardins éphémères. Sur le beffroi de la Basilique Saint-Maurice, la projection laser permet de souligner l’architecture de la façade. Au Palais de Justice, Marie Jeanne Gauthe, artiste et scénographe, a créé un spectacle de « vidéo-mapping ». Dans une création riche en émotion, elle rend hommage à Jean Paul Marchal, en reprenant des images qui correspondent à son bestiaire (chouettes, loups, oiseaux) et à la Lorraine. Rendez vous tous les soirs de 17h à 22h, toutes les 7 minutes environ. Enfin, les artistes locaux sont mis en avant dans la bande son qui anime les rues. A l’approche du 25 décembre, des chants de Noël plus classiques seront diffusés.

Retrouvez le programme complet des animations sur www.epinal.fr

Cédric Drevet



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.