Search
jeudi 13 mai 2021
  • :
  • :

Remontées mécaniques : des élus locaux saisissent le Conseil d’Etat

image_pdfimage_print
Photo Conseil Départemental

Photo Conseil Départemental

Réagissant à l’annonce du Gouvernement de ne pas ouvrir les remontées mécaniques dans les stations de montagnes, élus locaux et acteurs socio-professionnels s’opposent à cette décision et saisissent le Conseil d’Etat. A l’instar des 6 Régions et 15 Départements engagés, François Vannson, au nom du Département des Vosges s’associe à cette démarche et co-signe le référé-liberté déposé devant le Conseil d’Etat.

A travers ce recours, porté également par les présidents de l’Association nationale des maires de stations de montagne, de Domaine skiable de France et des syndicats des moniteurs de ski et des guides, les signataires dénoncent une « décision incompréhensible » du gouvernement, qui met en péril tout un pan de l’économie montagnarde. Un secteur qui, dans les Vosges, concerne 9 stations alpines, emploie 589 personnes (saison 2018-2019) et génère 13,7 millions de chiffre d’affaires (moyenne sur les 10 dernières années).

Communiqué de Département des Vosges




9 réactions sur “Remontées mécaniques : des élus locaux saisissent le Conseil d’Etat

  1. Maurice

    Sous prétexte de désengorger les hôpitaux, vous voulez tuer le commerce, le tourisme, et par conséquent toute activité humaine !
    Soit mais vous êtes en train de remplir les cabinets de psychiatres et de psychologues !
    Certes il y aura la sanction des urnes aux prochaines élections, mais il sera trop tard. Vous aurez gaspillé toute notre jeunesse et nos anciens également avec vos directives demagos !
    Nous avons élus une véritable bande d’amateurs !

    répondre
    1. ouille.

      Votre commentaire me fait penser à Boris Johnson qui fanfaronnait face au virus ce printemps.
      Un petit tour en réa quelques jours plus tard l’a vite ramené à la raison.

      répondre
      1. pv

        Je pense qu’il n’est pas question de fanfaronner comme vous dites mais plutôt de se rendre compte que certaines décisions sont complétement absurdes. Ex: les marchés de Noël alsacien sont annulés ainsi que la plupart des petits marchés vosgiens et La Bresse annonce son marché!!!!!
        Où est la différence
        quand toutes les personnes vont se retrouver sur la place les unes contre les autres parce que ce sera le seul marché du département et en plus des feux d’artifices?????Ouvrons donc les remontées mécaniques et le marché de noël à Gérardmer! Plongeons dans l’absurdité totale. On n’est plus à une bêtise près à ce rythme là .

        répondre
        1. JMV.

          Mais si les commerces non essentiels sont ouverts ( en milieux confiné ) pourquoi ne pas alors, sous conditions ,autoriser des marchés de Noel à l’air libre ?

          répondre
    2. josèphe88

      C’est indéniable : nous avons élu des amateurs. Alors, Maurice, les Vosges voire la France ont besoin d’élus de votre envergure et de votre compétence, pour qui cette pandémie provoquée par un virus inconnu, n’aurait été qu’un détail de l’année 2020.
      Ne soyez pas timide. Présentez-vous et agissez en professionnel.
      Vous verrez l’exercice est simple ….. comme un commentaire.

      répondre
    3. cricri

      je ne pense pas que toute les activités humaines se résument au tourisme et au commerce il suffit justement de ne pas s’exprimer démagogiquement.
      je ne pense pas non plus que toute notre jeunesse soit gaspillée par quatre mois de fonctionnement différent et là c’est du vécu quotidien dont je vous fais part.
      gvt amateur peut être mais il est aux commandes . Que dire des commentateurs amateurs qui déblatèrent sans être eux mêmes exemplaires?

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.