Search
mercredi 20 jan 2021
  • :
  • :

La préfète du Grand-Est appelle à dénoncer les trop grandes fêtes de Nouvel An

image_pdfimage_print

fteLe couvre feu obligatoire est maintenu pour le Nouvel An, entre ce jeudi soir et ce vendredi matin. Dans les Vosges comme ailleurs en France, l’interdiction de sortie va de 20h jusqu’à 6h du matin. Par ailleurs, les rassemblements trop importants ne sont pas permis. Josiane Chevalier, préfète de la région Grand-Est, invite les habitants à dénoncer les fêtes où il y a trop de participants.

« J’encourage les personnes à appeler le 17 si elles constatent des nombres anormaux de personnes réunies ce soir-là ! », a-t-elle affirmé lundi dernier lors de cette conférence de presse, selon actu.fr. « Ceux qui font un business de ces fêtes, c’est tout bonnement honteux ! Et ceux qui ne respectent pas les limites imposées par l’épidémie de Covid sont des irresponsables. Car après, on voit les conséquences. Ces fêtes sauvages sont des clusters potentiels, qui vont diffuser le coronavirus et, après quelques jours, encombrer les hôpitaux ». Dans les Vosges, des mesures de restrictions spéciales ont été prises pour la périodes des fêtes, et les forces de secours et de sécurité se préparent à la nuit de la Saint-Sylvestre.




8 réactions sur “La préfète du Grand-Est appelle à dénoncer les trop grandes fêtes de Nouvel An

  1. Cocoro88

    Après les maires des grandes villes de l’Est qui demandent le confinement au mépris des commerçants de leurs villes (je me demande de quoi ils se mêlent) maintenant la préfète nous demande la délation. On s’en souviendra de cette année 2020. Malgré tout, belle année 2021 à tous.

    répondre
  2. Carine

    Comme en 1940 ! Et il n’y aura pas besoin d’en pousser beaucoup pour dénoncer ! La jalousie et la méchanceté gratuites sont les fléaux des gens de l’Est connus dans toute la France pour ces horribles défauts. (L’affaire du petit Gregory en est l’illustration).

    Cette préfète se marre avec les membres de son cabinet du bon coup qu’elle vient de faire. Et les vosgiens s’étonneront qu’il n’y a pas de boulot, etc.. mais comment avoir envie de travailler avec des gens comme ça ?

    répondre
    1. JMV.

      De plus en plus de commentaires débiles.
      Durant la deuxième guerre mondiale en France, des dizaines de milliers de personnes civiles sont mortes victimes de la barbarie de l’occupant nazi.
      Comment peut t’on être assez c.. pour comparer la situation et la dureté de l’époque, avec les gentillettes contraintes qu’engendre cette actuelle crise sanitaire.

      répondre
  3. Youm

    Je pense que les personnes estimant que nous sommes revenus sous le régime de Vichy n’ont pas été touchées à un décès dû à la covid 19. Si cela était le cas, elles réviseraient leur jugement. Les fêtards rebelles sont des irresponsables qui mettent les autres en danger et j’ai le sentiment que vous en faites partie.
    Les contrevenants devraient être poursuivis pour mise en danger d’autrui.

    répondre
    1. pv

      D’accord avec vous Youm , mais il ne faut pas pour autant passer à la délation.
      Quand on commence à dénoncer les autres pour une chose ,on passera très vite à d’autres choses et la machine est en route.
      Nous avons une police ,laissons la faire suivant les instructions qu’elle a reçu.
      Je fais sûrement pas partie des irresponsables ,je mets assez souvent en exergue les faits qui mettent les personnes en danger .Mais je vous remercie au nom de toutes les personnes ,qui comme moi font attention et ne supportent pas la délation, de nous avoir considérés comme vous le faites.

      répondre
  4. LM88

    De la délation ?!? Mais vous avez sûrement loupé un épisode de la pandémie ! Allez-y, amusez-vous, bien groupés, sans masque et dans une semaine, vous pourrez faire ensuite un détour par la réanimation, avec en prime une intubation avec trachéotomie.
    Rassurez-vous, on ne meurt pas du Covid, on en crève, étouffé par des poumons encombrés ; idem pour vos proches que vous aurez, au passage, contaminés.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.