Search
samedi 28 nov 2020
  • :
  • :

Jean Rottner de passage au Conseil départemental des Vosges

image_pdfimage_print
photos AVP

photos AVP

Jean Rottner, le président de la Région Grand Est était de passage au conseil départemental des Vosges ce lundi. Il a évoqué plusieurs thématiques liées à la crise sanitaire. 

J Rottner (2)En octobre 2019, les élus régionaux avaient exprimé leur souhait d’une meilleure prise en compte des réalités territoriales face à des problématiques telles que l’accès équitable aux soins et la lutte contre la désertification médicale. Pour faire de la Région un acteur de la santé à part entière et du « bien vivre » en Grand Est une valeur fondamentale, les élus ont proposé une nouvelle gouvernance de l’organisation territoriale de santé à l’Agence Régionale de Santé Grand Est.

Un grand chantier de recensement des contributions régionales à la santé et des actions qui en découlent a ainsi été entrepris, afin de rendre lisible la position de la Région dans ce domaine et de définir les grandes orientations de sa nouvelle politique pour les 5 années à venir.

Cette dynamique a été fortement impactée par la pandémie de Covid-19, qui a été un catalyseur, voire un accélérateur des constats portés publiquement à l’automne dernier. La crise a en outre démontré qu’une approche partenariale permettait de répondre efficacement aux défis sanitaires, économiques et sociétaux, chacun ayant contribué à l’action globale qu’exigeait l’ampleur sans précédent de l’épidémie.

P1570428La Région a poursuivi ses réflexions pendant toute la période de confinement et a présenté, lors de la séance plénière du 9 juillet dernier, un état des lieux exhaustif de la santé en Grand Est articulé autour de 4 axes majeurs :

–       Mieux vivre en Grand Est : une dynamique à 360°,

–       L’égal accès aux soins sur les territoires et l’attractivité des professions de santé : des objectifs au cœur des politiques régionales,

–       L’innovation et la recherche en santé : moteurs de l’attractivité régionale et vecteurs de transition,

–       La santé, un sujet majeur de la politique européenne et transfrontalière de la Région.

Cette démarche d’envergure, inédite jusqu’ici pour la collectivité régionale, a permis de mettre en exergue la pluralité et la diversité des interventions régionales en matière de santé, mais aussi d’en appréhender l’engagement financier, de près de 210 millions d’euros chaque année.

La méthodologie posée à l’automne 2019 a été adaptée à l’épreuve collective vécue ces derniers mois. Ainsi, la 2ème étape de la démarche, prévoyant initialement un travail de réflexion avec les principaux acteurs de la santé, inclut désormais l’organisation de conférences territoriales de la santé au sein de chaque département du Grand Est jusqu’à l’automne. Véritables forums d’échanges réunissant des professionnels de la santé et des acteurs territoriaux, ces rencontres ont pour objectifs de recueillir leurs préoccupations, leur expérience de la crise et de poser les bases de la future intervention régionale en matière de santé.

Après les rencontres territoriales pour la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Haute-Marne, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, et les Ardennes, une 8ème rencontre s’est tenue ce jour en visio-conférence, pour le département des Vosges.

A l’issue de ces rendez-vous et d’une consultation citoyenne menée par le biais de la plateforme Ma Région Demainles orientations de la future politique Santé 2020-2025 de la Région Grand Est seront définies et présentées d’ici la fin de l’année.




2 réactions sur “Jean Rottner de passage au Conseil départemental des Vosges

  1. Marco

    revoir aussi le problème des maisons de retraite qui ne correspondent plus vraiment à l’attente des futurs retraités , il est grand temps de repenser autrement tout le système .les maison de retraites plus à l’écoute des gens, du personnel avant de créer le lieu par des architectes .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.