Search
mardi 19 jan 2021
  • :
  • :

Communiqué de La France Insoumise Manifestation contre la loi "sécurité globale" cet après-midi, place Maginot à 14H30 à Nancy

image_pdfimage_print

SECURITE GLOBALE : une loi liberticide de surveillance généralisée

Les militants de LA France INSOUMISE des Vosges est contre cette loi et explique pourquoi…

Hier soir, la loi Sécurité globale a été votée par l’assemblée nationale.

388 voix POUR, 104 voix CONTRE et 66 ABSTENTIONS.

Les quatre députés du département ont voté POUR, nous le déplorons !!!

La France Insoumise s’y oppose frontalement avec plus de 106 organisations telles que le syndicat des Avocats de France, le Syndicat National des Journalistes, ATTAC, la Ligue des Droits de l’homme. Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a même adressé un rapport au Président de la République pour exprimer son inquiétude.

Le macronisme connaît depuis trois ans  une dérive autoritaire. La loi Sécurité globale veut donner des moyens de contrôle accrus à la police et la gendarmerie. Elle prévoit notamment la surveillance par drones et l’interdiction de diffuser des images du visage ou de tout autre élément d’identification d’agents de la police ou gendarmerie nationale.

Contrairement aux macronistes, à la droite et à l’extrême droite, nous pensons qu’il faut revenir à un rôle de gardien de la paix et non de maintien de l’ordre. Refonder la police et la gendarmerie pour rétablir le lien de confiance entre les policiers et la population doit être notre priorité.

Il faut revenir à la raison !

Un camp de migrants, lundi soir, a été délogé manu militari par la police avec une brutalité sans précèdent : un journaliste a été frappé à terre sans raison, un policier a fait un croche-pied et la personne s’est étalée brûlement à terre, ce procédé n’est pas enseigné à l’école de police. Des coups de matraques à des personnes pacifiques, c’est de la violence gratuite et les forces de police n’ont pas le droit de se comporter ainsi en République. Il y a une véritable montée de la violence policière dans notre pays. Il est grand temps de revenir au calme mais ce n’est pas avec ce genre de lois que nous allons dans le bons sens.

Que se serait-il passé pour ces policiers si la loi de Sécurité globale avait été votée avant cet évènement : ils n’auraient peut-être pas été inquiétés par la police des polices puisque tout simplement les journalistes n’auraient pas pu les prendre en photo et n’auraient pas pu relater ce triste évènement.

Ou encore le 1er mai 2018, si cette loi avait été votée, alors qu’ils ont été démasqués sur une vidéo, pris sur le vif par des journalistes, Alexandre Benalla et Vincent Crase, présentés comme policiers faisant usage de la force n’auraient sans doute pas été inquiétés.

Cette dérive autoritaire est dangereuse pour notre démocratie, elle empiète de plus en plus sur nos libertés. Nous devons rester vigilants et ne pas vouloir absolument se laisser emporter par les « sirènes » des thèses de l’extrême droite. Nous devons résister !!!

L’équipe départementale de la France Insoumise

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.