Search
samedi 31 oct 2020
  • :
  • :

La ville intéressée par un rachat de l’Imagerie d’Epinal

image_pdfimage_print
(photo google maps)

(photo google maps)

La ville d’Epinal veut assurer la pérennité de l’exploitation de l’Imagerie. Elle souhaite racheter l’Imagerie.

« Je m’étais engagé lors des dernières élections municipales à être transparent et informer les Spinaliens sur les relations entre la ville et l’Imagerie et partager les évolutions. » commente le maire d’Epinal,  Patrick Nardin, lors du dernier conseil municipal. « Nous souhaitons que le mode de gestion de l’imagerie soit public. » poursuit-il. Le conseil municipal du 11 juin avait permis aux élus de classer dans le domaine public, les bâtiments et les machines de l’Imagerie d’Épinal.

Patrick Nardin s’était alors positionné en faveur d’un rachat si celle-ci était mise en vente suite à la décision du tribunal de commerce. Depuis, le procureur de la République d’Epinal s’est désisté dans la procédure introduite devant le tribunal de commerce, qui est ainsi dessaisi de l’affaire. Les magistrats de la cour d’appel de Nancy vont reprendre le dossier.

« En prenant les décisions le 11 juin, nous nous attendons à une réaction de l’Imagerie. Le 12 août, ils ont mené un recours devant le tribunal administratif. La contestation était attendue. Nous avons donc pris un avocat. Néanmoins, le dialogue n’est pas rompu. J’ai pu rencontrer le 22 juillet la dirigeante de l’Imagerie pour évoquer la possibilité d’un rachat de l’Imagerie par la ville. La dirigeante n’y est pas opposée. » commente le maire. Il faudra attendre les comptes de résultats, début octobre, pour entrer dans une négociation.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.