Search
lundi 23 nov 2020
  • :
  • :

Vers un reconfinement pour le président de la Région Grand Est La certitude de Jean Rottner

image_pdfimage_print
Photo Twitter

Photo Twitter

L’épidémie de coronavirus est repartie comme au printemps dernier et inquiète les autorités. Jean Rottner, président de la Région Grand Est, médecin urgentiste à l’hôpital de Mulhouse a la certitude d’ un reconfinement dès cette semaine. Voilà ce qu’il écrit dans un twitt diffusé ce dimanche en fin de journée.

« Ce soir j’ai réuni mon exécutif. J’ai la certitude que nous allons vers un confinement. Différent du premier.  Mais nous allons devoir anticiper, écouter, inventer et aider. J’ai demandé à chacun d’entre eux d’être prêt dès cette semaine ».

Et Jean Rottner d’ajouter sur BFM TV « c’est mon intuition de médecin, c’est un avertissement, c’est un cri d’alerte, nous devons être responsables, il faut dire la vérité aux gens. Les français sont très sensibles sur le sujet  même s’ils mettent en doute la parole politique et scientifique, la parole des experts ».

Pour le président de la région les chiffres parlent d’eux mêmes. 50 000 cas enregistrés ce dimanche, 12 000 hospitalisations cette semaine dont 1 800 en réanimation et 1000 décès.




6 réactions sur “Vers un reconfinement pour le président de la Région Grand Est

  1. Septique

    Il les cherche ou les chiffres ?chez les pros labo ? Quand autoriseront- ils les teste salivaires ? Ha oui! J’oubliai, avec ces tests PCR ARCHAÏQUE un simple rhum peut-être déclaré comme positif , ALORS A QUI LE PROFIT ?

    répondre
    1. Merlin

      Ce qu’il y a de formidable avec les chiffres, c’est qu’on ne peut jamais les vérifier.

      Et de chiffres on s’en fiche, on veut des soins, on veut des résultats, on veut pouvoir travailler et revivre dans notre propre pays.

      Méthode :

      Pour résoudre un problème, on s’appuie sur ce qui fonctionne, pas sur ce qui ne fonctionne pas. Ce qui donne, dans la situation présente :

      – Puisque masque, distance sociale, couvre feu, amendes, restrictions des libertés, traçage des cas contact et confinement ont prouvé leur inefficacité (sinon, nous n’en serions pas à là aujourd’hui), abandonnons ce qui ne fonctionne pas et concentrons nous sur ceci :

      – Où sont les personnes qui ont attrapé le virus et en sont guéries ? qu’ont-elles fait pour en guérir ? Qu’ont elles pris comme traitements et qui les a suivies ?

      Inspirons nous des résultats, de ce qui marche et de ce qui fonctionne afin de réellement soigner et d’éviter la ruine économique.

      répondre
  2. balland

    monsieur jean Jean Rotter,

    il faut q il arrête de dire q il Ya plus de covid

    c est tout faut il Sai rien il confond avec les malade cancer covid
    mal au parti

    répondre
  3. Merlin

    Un médecin qui entretient la peur et la panique n’est pas un bon médecin.

    Un médecin rassure et soigne.

    Où nous parle-t-il des traitements ? Nulle part.

    Quant aux chiffres, on peut leur faire dire ce qu’on veut.

    D’ailleurs, on n’a pas besoin de statisticiens ni d’une ruine économique mais de choses concrètes : traitements + lits.
    Où sont les traitements ? Combien de lits en réa ?

    Pour finir, sur l’alamisme ambiant et le nombre de morts : combien de morts l’année dernière de la grippe ? Depuis combien d’années les hopitaux sont ils en France saturés ? Combien touche un hopital qui déclare un mort en mort covid ?

    répondre
    1. houlà.

      Avez vous pris vos gouttes.

      Un médecin ne peut prescrire un traitement qui n’existe pas.
      il est n’est pas là pour conter fleurette mais pour dire la vérité aux gens.

      La grippe saisonnière dispose de vaccins et de traitements. Elle n’a jamais saturée les services d’urgences.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.