Search
samedi 24 oct 2020
  • :
  • :

Tempête Alex – 2 experts télécoms vosgiens prêtent main forte dans le Sud

image_pdfimage_print
(photo d'illustration)

(photo d’illustration)

C’est la première fois que des moyens télécoms sont ainsi mobilisés dans le cadre d’une FIRE. 2 experts télécoms de la Direction Régionale Lorraine d’Enedis, basés à Epinal, ont rejoint leurs collègues de Côte d’Azur en mettant à leur disposition des moyens de communication satellitaires et radio.

L’objectif est de permettre de rétablir les communications entre techniciens en intervention sur le terrain et la cellule de crise, alors que les moyens de télécommunication classiques ne sont plus opérationnels. Leurs compétences sont également mises à contribution pour étudier avec Orange la mise en place de moyens satellitaires pour pouvoir à nouveau piloter les télécommandes de postes de transformation électriques.

A 11h, 5 000 clients sont privés d’électricité principalement dans les vallées de la Roya, de la Vésubie et la Tinée. Les navettes d’hélicoptères sont renforcées aujourd’hui pour permettre l’acheminement de groupes électrogènes supplémentaires et de câbles électriques pour permettre aux équipes d’intervenir le plus rapidement possible.

Enedis travaille en collaboration étroite avec les services de l’Etat et l’Armée pour identifier les accès routiers qui pourront être prochainement utilisés. L’objectif est de déployer des équipes d’intervention et du matériel par ces voies d’accès pour réaliser des travaux de réparation provisoires du réseau électrique.

Au plus fort de la tempête, 15 000 clients étaient privés d’électricité dans ces zones. C’est grâce à la mobilisation et l’engagement de toute l’entreprise que tous les moyens sont mis en œuvre face à cet événement exceptionnel, et ce malgré des conditions climatiques extrêmes. Les interventions continuent : 300 salariés d’Enedis et des entreprises partenaires sont toujours à pied d’œuvre sur le terrain.

Marianne Laigneau, Présidente du directoire d’Enedis, est sur place aujourd’hui aux côtés des équipes mobilisées sur le terrain. Elle aura notamment l’occasion d’échanger avec les élus et les clients des communes sinistrées.

Sur la zone sinistrée, tous les réseaux télécom sont hors service. De plus, les nombreuses routes endommagées rendent difficile l’accès en véhicules des techniciens d’Enedis sur le terrain.

La Direction Régionale Lorraine, pilote pour Enedis d’une expérimentation de téléphones satellitaires pouvant être utilisés en situation de crise, a mobilisé dimanche son expert télécoms, basé à Epinal, pour acheminer dans le Sud Est les 5 téléphones en cours de test. Il a été rejoint lundi par un Technicien Téléconduite et Télécommunications, lui aussi basé à Epinal, qui a également mis à disposition des équipes locales 40 dispositifs radios mobiles.

Habituellement stockés à Heillecourt (Meurthe et Moselle), ces matériels sont maintenus en conditions opérationnelles pour pouvoir être mis en œuvre rapidement en cas de crise. Les deux techniciens vosgiens ont assuré dès leur arrivée la mise en main des équipements aux équipes de Côte d’Azur. Ces équipements vont apporter une réelle plus-value en facilitant les opérations en cours sur le terrain.

En lien étroit avec l’opérateur Orange, l’expertise des techniciens lorrains est aujourd’hui requise pour installer des moyens satellitaires afin de rétablir la possibilité de piloter à distance les télécommandes de 3 postes de transformation électriques.

*La Force d’Intervention Rapide Électricité (FIRE)

Après la tempête de 1999, Enedis a créé la Force d’Intervention Rapide Électricité. Ce dispositif permet de mobiliser en moins de 24 heures plus de 2000 agents venant de toute la France et formés à cette mission. Dès les premières alertes, les FIRE viennent en appui des équipes locales dans les régions touchées. Enedis fait également appel à des entreprises partenaires. Au cours de la tempête Alex, des agents sont venus de Bourgogne, Centre-Val de Loire, Champagne Ardenne, Île-de-France, Lorraine, Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Picardie, et des salariés d’entreprises partenaires ont été sollicités également.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.