Search
mardi 20 oct 2020
  • :
  • :

Epinal fait le vœu d’interdiction de captivité des animaux sauvages dans les cirques

image_pdfimage_print
photo d'illustration

photo d’illustration

En France, la présence d’animaux sauvages dans les cirques questionne, interpelle, choque…dans de nombreux pays, les animaux sauvages sont interdits de représentation. Ce jeudi soir, les élus spinaliens ont voté pour l’interdiction de captivité et d’exploitation des animaux sauvages dans les cirques.

P1580924Barbara Pompili a présenté mardi une série de mesures sur le « bien-être de la faune sauvage captive », notamment la fin de l’élevage des visons d’Amérique pour leur fourrure. Les élus Spinaliens ont souhaité faire le vœu d’interdiction de captivité et d’exploitation des animaux sauvages dans les cirques.

Dans le monde, 60% des animaux sauvages ont disparu ces quarante dernières années. Or, nombre de ces animaux sont capturés dès leur naissance pour être utilisés comme objets de divertissement dans les cirques et delphinarium. Le dressage, synonyme de soumission pour les animaux, les conditions de détention avec l’exiguïté des cages… « C’est une sorte de motion. Il ne nous est pas possible, juridiquement, d’interdire les cirques avec animaux sauvages, cela n’est pas dans la compétence, au sens strict, de notre collectivité » poursuit le maire.

« Concernant les cirques, il est démontré que le bien-être des animaux détenus et utilisés par ces établissements ne peut en effet être respecté en raison des multiples déplacements, de la limitation et de l’inadéquation de l’espace disponible, ainsi que de la contrainte exercée pour réaliser des mouvements et des prestations inadaptés » explique le maire, Patrick Nardin.

Si la proposition de loi est portée devant la Parlement, elle permettra d’interdire les spectacles ayant recours à des animaux vivants d’espèces non domestiques, dans les 5 ans à partir de la publication de la loi.

« Il reste encore du chemin dans le bien-être animal. Je suis certains que nous aurons dans les prochaines années d’autres mesures qui vont dans ce sens. Nous devrions également avoir des exigences sur les conditions d’élevage et d’abatage des animaux concernant les prochains marchés de restauration alimentaire » commente l’élu de l’opposition Christophe Petit. Le maire a assuré qu’une commission devrait se pencher sur ces questions ainsi que sur la question des chats errants. « En ce qui concerne le Farmer city, il y aura un travail avec le président d’Epicentre pour veiller au bien-être des animaux » commente Patrick Nardin. Hervé Poirat a complété en assurant qu’un vétérinaire se rendait sur place chaque année.

Selon un sondage Ifop 2020, 72% des Français sont favorables à l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques.

C.K.N.

 




Une réaction sur “Epinal fait le vœu d’interdiction de captivité des animaux sauvages dans les cirques

  1. Lola

    Ou l’art de rebondir sur l’actualité… On attend la suite.
    On a déjà vu que le sujet était l’occasion ou le prétexte pour régler des comptes (nardin – jourdain) alors que tous deux cautionnaient la non politique de heinrich en matière de protection animale.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.