Search
samedi 28 nov 2020
  • :
  • :

Enseignant décapité : un rassemblement à Epinal en hommage au professeur

image_pdfimage_print
photos AVP

photos AVP

De nombreux rassemblements ont eu lieu un peu partout en France, dont  à Epinal, en hommage à l’enseignant décapité, Samuel Paty. Le professeur a été assassiné vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. 

Ce dimanche, un rassemblement a eu lieu devant la préfecture des Vosges, place Foch à Epinal, en hommage à l’enseignant décapité vendredi dans les Yvelines. L’attentat a suscité beaucoup d’émotion. Samuel Paty a été assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet dans une de ses classes.

Près de 500 personnes étaient rassemblées à Epinal pour manifester leur soutien à la famille et aux collègues de l’enseignant Samuel Paty. Dans le public, beaucoup d’enseignants vosgiens, mais aussi des élus comme le maire d’Epinal, Patrick Nardin ou encore le président de l’agglomération d’Epinal, Michel Heinrich.

L’hommage national à Samuel Paty, se tiendra mercredi 21 octobre. Une onzième personne a été placée en garde à vue dimanche matin dans le cadre de l’enquête.

C.K.N.




6 réactions sur “Enseignant décapité : un rassemblement à Epinal en hommage au professeur

  1. Camille

    Que les politiques prennent leurs responsabilités une bonne fois !
    La Police, la presse maintenant l’Education Nationale !
    La réaction lors de Charlie Hebdo n’a pas été assez unanime on se souvient des « oui mais » de l’absence de la banlieue à la grande manif parisienne etc…
    Résultat…
    La famille du tchétchéne et tous les autres doivent être expulsés.
    C’est non négociable il ne saurait en être autrement.

    répondre
    1. Leslie

      Entièrement d’accord !
      Il faut cesser d’accueillir de nouveaux étrangers tant que ceux qui résident ici ne sont pas intégrés.
      Les français vivent modestement pour la plupart quand l’Etat dépense un max de fric pour des étrangers qui ensuite crachent sur le pays !

      répondre
  2. chouki

    Les enseignants, leurs militants « progressistes », leurs directions, leurs syndicats, les ligues de retraités marxistes, leurs associations « engagées » et tout ce petit monde prosterné doivent être surpris.

    répondre
    1. JMV

      Pour les gens sensés le scenario était pourtant écrit depuis plus de 40 ans.
      Il suffit de se rappeler des déclarations de Charles de Gaulle ou de Hassan II l’ex roi du Maroc.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.