Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Vosges : « les sapins de Noël ne contribuent pas à la déforestation » Une tradition bien vivante

image_pdfimage_print
Laurent Hatton et Fabien Mathiot

Laurent Hatton et Fabien Mathiot

A plusieurs mois des fête de fin d’année, Pierre Hurmic, maire EELV de Bordeaux (Europe Ecologie Les Verts ), affirme son refus d’installer des sapins pour l’occasion. « Nous ne mettrons pas des arbres morts sur les places de la ville », explique t’il, « c’est pas du tout notre conception de la végétalisation ». Cette habitude est-elle nuisible pour la planète ? Une prise de position qui a beaucoup fait sourire, et réagir, notamment dans les Vosges, où l’installation d’un arbre de Noël est une tradition « bien vivante ».

« C’est un peu démesuré », affirme Laurent Hatton, producteur de sapins dans les Vosges, « Les sapins de Noël ne contribuent pas à la déforestation ». Basée à Coinches, l’entreprise « Le sapin de Noël des Vosges », exploite une vingtaine de terrains dans le Nord-Est du département. « Tous les sapins proviennent d’un pépiniériste local ». Ils sont repiqués et poussent pendant 10 ans environ.

« Écologiquement, c’est un bon point : les sapins vont contribuer à capter le CO2 ». Les arbres qui sont produits ici sont « destinés principalement aux particuliers », et à quelques petites communes. Les grands sapins en question, pour les grandes villes, sont prélevés soit chez des producteurs spécialisés, soit chez des propriétaires qui veulent se débarrasser de leur sapin, ou encore sélectionnés par l’ONF dans les forêts. « Après, il est récupéré pour servir de compost », ou de bois de chauffage.

La suite de l’article ici : https://remiremontinfo.fr/2020/09/vosges-sapins-de-noel-ne-contribuent-a-deforestation/




2 réactions sur “Vosges : « les sapins de Noël ne contribuent pas à la déforestation »

  1. Claude NOEL

    Disons qu’il ne s’agit que d’un « petit gaspillage »
    On ne va quand même pas arrêter les « petits gaspillages » par idéologie, les gros non plus d’ailleurs.
    Vive le gaspillage !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.