Search
samedi 12 juin 2021
  • :
  • :

Tapages nocturnes, rodéos urbains et rassemblements alcoolisés cet été à Epinal

image_pdfimage_print

alcohol-492871_1920Cet été, les nuits étaient animées dans la cité des Images : tapages nocturnes, débordements, rassemblements alcoolisés, rodéos urbains… Les incivilités, souvent nocturnes, se sont multipliées.

P1580356Lors des vacances d’été, plus de 5200 personnes ont fréquenté l’office du tourisme d’Epinal au mois de juillet. La cité des Images a donc accueilli de nombreux touristes. Une bonne nouvelle pour le commerce spinalien qui veut rebondir après la crise du Covid-19. Cette population a aussi fréquenté les bars et restaurants spinaliens.

Tapages nocturnes et rassemblements alcoolisés à proximité des bars

Mais l’été a aussi été animé dans les rues du centre-ville d’Epinal avec notamment des tapages nocturnes, des débordements, des rassemblements alcoolisés et des rodéos urbains. « On a pu observer des débordements à proximité des bars du centre-ville qui généraient des incivilités » commente le maire d’Epinal, Patrick Nardin. Les discothèques étant fermées suite à l’épidémie de Covid-19, des vosgiens fortement alcoolisés se sont retrouvés pour faire la fête à proximité des bars de la ville, créant des nuisances sonores pour les riverains. « On a du réagir et travailler avec les professionnels des bars » poursuit Patrick Nardin qui a refusé depuis plusieurs semaines toute demande de fermeture tardive de bar.

Des rodéos urbains

rodeo-urbains-epinal-vosges (1)Autre problème pour les forces de l’ordre : les rodéos urbains. Depuis le déconfinement, les rodéos urbains sont apparus dans la cité des Images avec les désagréments : nuisances sonores pour les riverains, risque mortel pour les habitants et les pratiquants… Depuis le déconfinement, les forces de l’ordre ont déjà noté 7 accidents suite à des runs sauvages dans le département, dont 4 à Epinal.

Les policiers ont assuré qu’ils allaient multiplier les patrouilles. Les forces de l’ordre demandent aux habitants de signaler toutes les incivilités de ce type. Le ministre de l’Intérieur a annoncé un plan de lutte contre ce phénomène en pleine recrudescence (+15% depuis le déconfinement).

Bientôt de nouvelles caméras

Le maire d’Epinal a également pris la décision de renforcer les effectifs de la police municipale avec deux personnes supplémentaires.

Il compte aussi sur la vidéosurveillance pour l’aider. 23 caméras ont déjà été installées dans les rues d’Epinal. Il en reste 7 à installer. Le maire d’Epinal a annoncé que l’année prochaine, une ligne budgétaire sera proposée aux élus pour poursuivre l’installation des caméras sur la ville. Il va proposer d’en installer une au Champ de Mars où se déroulent les rodéos urbains. Le lieu n’avait jusqu’à présent pas été identifié comme zone à surveiller.

C.K.N.




Une réaction sur “Tapages nocturnes, rodéos urbains et rassemblements alcoolisés cet été à Epinal

  1. Sebastien

    On peut dire à quoi servent les caméras en dissuasion ?
    Des patrouilles répétées, des habitants des quartiers verbalisés, des commerces respectueux me paraissent plus efficaces.
    En centre-ville j’ai entendu des commerçants dire qu’ils ne pouvaient rien dire par peur de représailles.
    Les habitants de la ville sont partagés il y a ceux qui créent les nuisances et les autres qui osent rien dire souvent.
    Les patrons de bars se foutent des conséquences de leurs activités ils vendent de l’alcool, font du bruit, invectivent ceux qui s’opposent et finalement on leur dit rien.
    Qui parlait d’ensauvagement déjà ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.