Search
jeudi 1 oct 2020
  • :
  • :

La résidence du Chapitre célèbre le centenaire de Michel Virot

image_pdfimage_print
Michel Virot

Michel Virot

Michel Virot qui réside depuis 2016 dans la résidence du Chapitre à Epinal, a fêté ses 100 ans. Une belle cérémonie qui s’est tenue le 15 septembre à midi le jour même de son anniversaire.

 Deux beaux cadeaux lui ont été remis : le livre sur l’histoire des images d’Epinal par Ghislaine JEANDEL-JEANPIERRE Vice-Présidente du CCAS thumbnail_100 ans. Michel Vinot avec sa filled’Epinal et une image d’Epinal personnalisée par les représentants du Conseil Départemental des Vosges Régine BEGEL et Benoît  JOURDAIN. Sa fille, Claudine Henner était présente.

Michel Viriot est né le 15 Septembre 1920 à Granges-sur-Vologne. Sa maman, Alice, était sage-femme et son papa, Etienne, mécanicien. Dès l’obtention de son baccalauréat au Lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg, il prit son 1er poste d’instituteur à Gugney-aux-Aulx où il connut d’ailleurs sa future épouse, Simone.

Après ses études à l’Institut de Formation Pédagogique de Nancy, il fut nommé à Rehaupal, puis à Florémont où il exerça son métier en tant que Directeur d’école jusqu’en 1958.

C’est à Mirecourt qu’il poursuivit sa carrière comme maître d’application (on dit aujourd’hui « maître formateur ») à l’Ecole Annexe de l’Ecole Normale d’instituteurs (aujourd’hui IUFM) où il initia de nombreux étudiants à la maîtrise  pédagogique d’une classe, carrière qu’il termina en tant que Directeur de l’Ecole d’application, avant de prendre une retraite méritée en 1976.

En 1960,  Il avait fait construire une maison à Mirecourt qu’il quitta 2 ans après le décès de son épouse, en 2015 : en effet, des problèmes de santé l’incitèrent à se rapprocher de sa fille, Claudine et de son gendre, Jean-Frédéric HENNER qui habitent Epinal.

Depuis Février 2016, il réside au Chapitre, dans un des foyers-logements spinaliens du CCAS. Il a 3 petits-enfants, Judith, Aurélie et Simon et 5 arrière-petits-enfants, Lola, Paul, Amandine, Zoé et Anne-Sophie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.