Search
samedi 19 sept 2020
  • :
  • :

Une rentrée scolaire inédite pour les élèves spinaliens

image_pdfimage_print
La rentrée scolaire à l'école du Centre à Epinal. Photos : pbp-photographie

La rentrée scolaire à l’école du Centre à Epinal. Photos : pbp-photographie

En ce mardi 1er septembre, les écoliers, collégiens et lycéens reprennent le chemin de l’école, dans un contexte un peu particulier lié à l’épidémie de Covid-19. Près de 2700 élèves spinaliens ont fait leur rentrée en primaire ce mardi. 

pbp-photographie

pbp-photographie

Près de 2700 élèves spinaliens font leur retour en classe ce mardi après le confinement et de longs mois sans école, dans un contexte de rebond épidémique. Cette rentrée inédite est « bien préparée », a affirmé le maire d’Epinal, Patrick Nardin.

Un contexte sanitaire particulier

Les gestes barrière seront plus que jamais à l’ordre du jour. La distanciation physique devra, elle, être recherchée dans la mesure du possible, mais elle ne sera pas obligatoire. Les enseignants portent un masque, de même que les élèves à partir du collège, y compris pendant la récréation. Les gestes barrière restent à l’ordre du jour. La distanciation physique dans les établissements scolaires n’est plus obligatoire, mais doit être privilégiée dans la mesure du possible. Le lavage des mains est réalisé très régulièrement tout au long de la journée.

Les enseignants portent un masque et les élèves à partir du collège, y compris pendant la récréation. Le brassage entre classes et groupes d’élèves n’est plus limité, mais les croisements et regroupements doivent être évités dans la mesure du possible. L’accueil des enfants sur les temps périscolaires et extrascolaires est donc possible sans restrictions.

Dédoublement des classes de grande section en REP+

pbp-photographie

pbp-photographie

A partir de cette rentrée, les classes de grande section des écoles maternelles situées en zone d’éducation prioritaire sont dédoublées. L’objectif est d’atteindre 12 élèves par classe. Les écoles spinaliennes Epinettes-Jean Macé et Louis Pergaud sont concernées. Ce dispositif permet aux enseignants de pouvoir adapter leur enseignement en fonction des besoins de chaque enfant.

Pour faciliter sa mise en place, le restaurant scolaire de l’école maternelle Louis Pergaud qui accueillait également la garderie a été transformé en salle de classe. Le restaurant scolaire et la garderie ont, quant à eux, été déplacés dans les locaux de l’école élémentaire Pergaud, situés au-dessus de l’école maternelle dans une salle qui leur est spécifiquement dédiée.

Une Unité d’Enseignement élémentaire autisme

Une Unité d’Enseignement élémentaire destinée à des enfants atteints de troubles autistiques a vu le jour à l’école Paul-Emile Victor, en complément de l’Unité d’Enseignement maternelle ouverte en 2015.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.