Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Protection animale : les animaux sauvages dans les cirques, c’est bientôt fini !

image_pdfimage_print
photo d'illustration

photo d’illustration

Lors d’une conférence de presse, la ministre de la Transition écologique a annoncé, ce mardi, la « fin progressive » des animaux sauvages dans les cirques itinérants. Une décision forte pour la protection animale. 

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé ce mardi, lors d’une conférence de presse, la fin de la présentation d’animaux sauvages dans les cirques itinérants en France. La reproduction et l’introduction de nouveaux orques et dauphins dans les trois delphinariums du pays sera aussi progressivement interdite. Elle a également annoncé la fin de l’élevage des visons d’Amérique​ pour leur fourrure.

 » Il est temps d’ouvrir une nouvelle ère dans notre rapport à ces animaux »

« Fauves, éléphants, orques, dauphins ou encore visons : il est temps d’ouvrir une nouvelle ère dans notre rapport à ces animaux. Je présente aujourd’hui des mesures en faveur de l’amélioration du bien-être de la faune sauvage captive » explique la ministre de la Transition écologique. Le gouvernement veut aussi soutenir les zoos qui améliorent leurs conditions de détention.

La ministre explique qu’elle a conscience que ces décisions « sont dures pour les professionnels concernés » Les delphinariums vont devoir s’arrêter progressivement. « Pour les cirques itinérants, c’est un peu différent. On parle plus d’une reconversion. Nous voulons que les cirques itinérants persistent mais se réinventent autour de ce qu’on appelle les arts du cirque. »

Elle a annoncé une enveloppe de huit millions d’euros pour les aider à se reconvertir.

C.K.N.




7 réactions sur “Protection animale : les animaux sauvages dans les cirques, c’est bientôt fini !

  1. nadine CAGNOLATI

    Il aurait été judicieux et courageux de donner une date précise mais ont sait bien que ce n est pas le courage qui motive nos politiques affligeant

    répondre
  2. Schmit

    Ce n’est pas trop tôt!! C’est indigne de la part de hommes de faire vivre en cage des animaux sauvages toute leur vie!
    Ces animaux sont faits pour vivre en liberté dans leur milieu naturel.
    J’ai toujours privé de cirque, exhibant des animaux sauvages, mes enfants et petits enfants en leur expliquant pourquoi … Les enfants sont tout à fait capable de comprendre…
    Il est juste dommage qu’il y ait encore un si long délai avant que cette interdiction soit mise en œuvre!

    répondre
  3. daniel

    C’est si facile de taper sur les cirques..en plus ce sont des gens du voyage , personne ne les défendra…
    Les moralisateurs de service qui sévissent ici (et ailleurs )se posent ils la question des fermes industrielles , des élevages intensifs..?
    Moi ,si j ‘étais un animal , je préférerais sans doute aucun être un lion chez Alertte Gruss que cochon dans un immonde élevage breton…

    répondre
    1. Baptiste

      Évidemment que l’on se pose la question. On agit pour tous les animaux et moi je ne mange pas de viande ni de poisson et ne vais pas au cirque.
      Votre remarque est stupide : Allez recevoir des coups de pic et de fouet et sautez dans un anneau en feu durant 15ans ou plus. Ca parait peut-être moins dur que si vous étiez cochon dans un élevage mais pour le cochon ça dure moins longtemps. Même s’il est vrai que l’élevage représente une part énorme d’animaux sacrifiés.
      Jespère que vous êtes végétarien pour être en accord avec vos propos.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.