Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Massacre de sangliers : la vidéo choc de la fédération des chasseurs des Vosges La fédération des chasseurs des Vosges porte plainte

image_pdfimage_print

Dans la soirée du jeudi 17 septembre, lors de l’ouverture de la chasse, un habitant de la commune de Senonges dans les Vosges fait une triste découverte. Une dizaine de sangliers sont retrouvés morts. Ils ont été poursuivis et percutés volontairement par des 4×4 avant d’être achevés avec un tracteur. La Fédération des chasseurs des Vosges a fait une vidéo choc des cadavres de sangliers. Elle a porté plainte. 

Triste découverte  dans un champ près de Senonges dans les Vosges. Un groupe de sangliers a été tués après avoir été poursuivis, percutés et  écrasés volontairement par des véhicules. Les faits se sont produits la veille de l’ouverture de la chasse. Les membres de la fédération de chasse des Vosges ont publié sur Internet une vidéo choc des cadavres de sangliers.

« La fédération est consciente des dégâts que peuvent occasionner les sangliers et les indemnise, elle a tout mis en œuvre pour provoquer une réduction importante de population mais cela se fera par la chasse, plainte a été déposée. Bien entendu, il n’est pas question de stigmatiser la profession agricole qui respecte les lois, mais les exactions de ce type donnent une bien mauvaise image et ne peuvent rester dans l’ombre ni impunies. » explique la fédération de chasse des Vosges.
C.K.N.



7 réactions sur “Massacre de sangliers : la vidéo choc de la fédération des chasseurs des Vosges

  1. Claude NOEL

    Enfin, bouzillés par des bagnoles ou flingués par les chiasseurs, les pauvres bêtes ont été rappelées auprès de l’éternel qui, j’espère, les a accueillis avec toute la considération que méritent les créatures de la création.

    répondre
    1. Truxler

      Pas du tout copain avec certains chasseurs ou plutôt Viandards qui ont pris pour cible notre adorable chat. Certes, il faut une certaine régulation de la faune mais de là à les massacrer à coups de 4×4. Oui il y a trop de sangliers, cerfs, chevreuils etc. MAIS, ces pauvres bêtes ont elles assez de surface. N’y a t il pas TROP de zones industrielles remplies de magasins limitant ainsi les surfaces indispensables à la faune ? L’association  » humain » faune est indissociable . Pauvre humanité, où vas tu ?

      répondre
  2. Defranoux Dominique

    Diffuser ces images est à l’image du massacre cruel de ces animaux: nous sommes dans une société où les problèmes se résolvent par la violence par manque de dialogue, d’empathie, de respect , manque de compréhension et de connaissance de la nature et de son fonctionnement, et par le repli sur soi.
    La cause première est l’absence de prédateurs naturels pour réguler les populations de sangliers dont les populations explosent. Les chasseurs, par leur politique de gestion ,en particulier l’agrainage, contribuent à la prolifération du sanglier.
    Comment s’étonner des dégâts causés chez les agriculteurs et les particuliers.
    La solution passera par le retour de la prédation naturelle , sans laquelle ,il n’y aura pas de solution durable, et bien sûr le dialogue respectueux des uns et des autres.

    répondre
  3. gérard

    Mort de rire!! Ce Monsieur qui m’a l’ai convaincu, ne dit aucun mot sur la chasse à courre pratiquée par des chasseurs!!! Vous avez vu ce cerf à bout de souffle se réfugier la gueule dans le béton. Qu’en dites-vous?? Et la chasse à la glue?? Messieurs, allez manifester pour pouvoir continuer à coller les pattes des oiseaux à la glue pour une longue agonie. MDR². Pensez -vous vraiment que les pratiques de la chasse de 2020 sont toujours propres?? MOI pas. C’est mon avis sans plus.Oui Messieurs, nous sommes en 2020!! Je crois vivre dans un autre temps

    répondre
  4. Eva

    Ce sont les chasseurs qui introduisent trop de sangliers élevés en fermes pour pouvoir ensuite les abattre. Et comme ils sont familiers avec l’homme ils se rapprochent des cultures et des hommes et sont massacrés par les agriculteurs.
    Alors que dans la nature tout est régulé les animaux sauvages fuient (à juste titre !) l’homme.

    répondre
  5. Ouille.

    Vu tout à l’heure un reportage de L214 sur un élevage de faisans en Vendée.
    Faisans élevés dans des cages et destinés à être tirés par les chasseurs .
    1 millions de volatiles par an…..
    Le prétexte de la régulation en prend de fait un coup dans l’aile..

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.