Search
mardi 20 oct 2020
  • :
  • :

Le maire de Cleurie, Patrick Lagarde, nouveau président d’Evodia

image_pdfimage_print
Patrick Lagarde, nouveau président d'Evodia

Patrick Lagarde, nouveau président d’Evodia

Ce jeudi soir, le maire de Cleurie, Patrick Lagarde a été élu à la tête d’Evodia, le syndicat de gestion des déchets dans les Vosges. Il était le seul candidat à la succession de Benoît Jourdain qui ne pouvait pas se présenter pour le poste. 

P1580719Patrick Lagarde connaît bien les déchets. Après quatre mandats au sein du syndicat de traitement des déchets vosgiens comme vice-président, il a souhaité prendre la succession de Benoît Jourdain comme président d’Evodia. Il était le seul candidat en lice parmi les délégués,  issus des 9 structures adhérentes au syndicat de gestion des déchets. Dans son discours, Patrick Lagarde a remercié Benoît Jourdain pour son engagement.

Né en 1992 de la volonté de Gérard Braun de simplifier et mutualiser la gestion des ordures ménagères sur le territoire, Evodia, fédère toutes les collectivités vosgiennes pour assurer le traitement de leurs déchets sur la base d’un coût unique et d’une organisation optimisée.

« L’équilibre territorial est primordial, nécessaire entre nous et pour nous projeter vers l’avenir, dans le respect des équilibres territoriaux, nos missions, nos compétences, nos spécificités. La communication transversale devra être améliorée, fluidifiée entre nous, nos structures, entre élus et techniciens, de haut en bas pour une efficacité augmentée et un portage politique de nos projets au sein de chaque collectivité » explique Patrick Lagarde, maire de Cleurie et nouveau président d’Evodia.

P1580728Il est revenu sur les objectifs à atteindre : objectifs de réduction des déchets ménagers et assimilés, tri à la source des biodéchets généralisé, réduction du gaspillage alimentaire, réduction de l’enfouissement, augmentation des performances de recyclage, baisse des taux de refus, maîtrise des coûts.

Pour cela, les élus pourront compter sur des outils mis en œuvre lors du dernier mandat. L’usine d’incinération, Feniix située à Rambervillers, qui deviendra, dès le printemps prochain « unité de valorisation énergétique » à haute performance environnementale, technologique.

Il y a aussi le marché de tri confié à Citraval pour 10 ans. « Nous pourrons nous engager sur des consignes de tri étendues à tous les plastiques à compter du 1er janvier prochain » explique Patrick Lagarde.

Le nouveau bureau compte 9 vice-présidents : Cyril Vidot, Claude George, Stéphane Bisch, Bachir Aïd, Antoine Labat, Michel Bertrand, Christian Adam, Michel toussaint, Bernard Tacquard.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.