Search
mardi 20 oct 2020
  • :
  • :

Grève à l’hôpital d’Épinal ce mercredi

image_pdfimage_print

manifestation-hopital-epinal (21)A l’appel de la CGT, la CFDT, Sud et la CFTC, le personnel soignant du centre hospitalier d’Epinal est en grève ce mercredi 23 septembre pour protester contre la réorganisation des effectifs, les nouveaux rythmes de travail et la suppression des aides-soignantes la nuit, suite au futur déménagement dans le nouvel hôpital.

manifestation-hopital-epinal (6)Pour les soignants trop, c’est trop ! Les personnels soignants du centre hospitalier d’Epinal ont subi la pandémie de coronavirus en début d’année. Aujourd’hui alors que le déménagement dans le nouvel hôpital d’Epinal est prévu au mois de janvier, l’annonce de la réorganisation des effectifs, les nouveaux rythmes de travail et la suppression des aides-soignantes la nuit est difficile à supporter. Pour les syndicats, rien ne s’améliore malgré toutes les promesses.
« Aujourd’hui, une autre épreuve se profile avec certitude, il s’agit du transfert de la majeure partie des activités dans le nouvel hôpital. Pour les syndicats du centre hospitalier d’Epinal, unanimement, il n’est pas question d’accepter en l’état le projet de la direction concernant les effectifs futurs. » explique Patrick Genay, secrétaire de la section CFDT Vosges.
Ce qu’on leur promet, vient compléter la dégradation des conditions de travail. Des suppressions de postes sont prévues. Les syndicats dénoncent une diminution de 24 postes d’aides soignantes la nuit.
C.K.N.



Une réaction sur “Grève à l’hôpital d’Épinal ce mercredi

  1. cacal vosges

    déjà oublié les belles promesses macron ! et bla bla bla …
    quand je pense qu’il repassera en 2022 ou bien bertrand ou une femme pour changer mais qui fera toujours partie de la secte mondialiste.
    imaginons qu’il n’y ait plus qu’une infirmière par service la nuit:
    elle fait un malaise ,s’évanouit .personne pour s’en apercevoir et les patients ? que deviennent ‘ils? morts!
    autre cas de figure:
    une infirmière seule dans son service ,un malade sonne elle va voir ,
    pas de chance elle tombe sur un détraqué sexuel ,je vous laisse imaginer la suite …si il ne là tue pas !
    je sais je fabule , ce sont des énarques à la tête des ARS. quand même !!
    alors français soutenons ces gens formidable que sont les soignants!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.