Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Synapses Vosges, une nouvelle association de commerçants et artisans

image_pdfimage_print

synapses-vosges-association-commercants-artisans-associations-vosges (6)Synapses Vosges est une toute nouvelle association de commerçants et d’artisans vosgiens. Elle a été créée par Cédric Leuvrey, gérant de la boutique « Trouble Clic », pour renforcer le lien et permettre aux commerçants, artisans et associations d’échanger entre eux. 

L’association Synapses Vosges a été créée suite à des actions organisées via les réseaux sociaux et notamment la page Facebook « La Face cachée des commerçants d’Epinal ». Cédric Leuvrey, le président, gère la boutique « Trouble Clic » (réparation de smartphones, tablettes, consoles de jeux vidéo et informatique) située rue Léopold Bourg à Epinal.

Le président de la nouvelle l’association mettait en ligne des vidéos en face à face avec les commerçants qui souhaitaient parler de leur métier. Il avait aussi organisé une soirée galette qui a permis de réunir une soixantaine de commerçants. Poussé par d’autres commerçants, il a alors décidé de créer Synapses Vosges dont le siège social est situé à Epinal mais qui regroupe aussi bien des commerçants, artisans et associations d’Epinal, de Thaon-lès-Vosges et de Chavelot. D’autres commerçants devraient la rejoindre prochainement. L’association s’apparente à une amicale des commerçants. « Même si la base géographique est Epinal et sa région, l’association a vocation à s’étendre sur tout le territoire vosgien. L’objectif est de renforcer les liens existants entre les professionnels et consommateurs » explique Cédric Leuvrey.

Des activités à destination des commerçants, artisans et associations

Pour son lancement l’association Synapses Vosges proposera différentes activités et services à ses adhérents : des formations, petits-déjeuners clients pour développer l’activité commerciale, des sorties groupées, animations sportives pour la convivialité et la mise en relation de sponsors potentiels avec les associations.

L’association ne proposera pas d’animations dans les rues d’Epinal à destination du public car « Epicentre le fait déjà très bien » assure Cédric Leuvrey. Synapses Vosges ne veut pas concurrencer l’association des commerçants spinaliens Epicentre, qui organise de nombreuses manifestations dans les rues du centre-ville comme la Nuit américaine, La Fashion Night ou la Farmer City.

Une équipe à l’écoute de ses adhérents

L’association possède une équipe de direction composée de personnes d’horizons différents. Ces personnes ont leur activité professionnelle sur différentes zones de commerce : centre-ville d’Epinal, La Fougère de Chavelot, Les Terres Saint-Jean, Reffye, Saint-Michel…

Cédric Leuvrey, 38 ans est le président de cette nouvelle association. La vice-présidente et référente de la ZAC de Reffye est Isabelle Didot, 46 ans, responsable de fabrication chez Graphimage à Epinal. Frédéric Jacquin, 44 ans, fonctionnaire au Conseil départemental des Vosges est secrétaire et chargé des relations avec les associations et CSE. Kevrin Blanchard, 31 ans, gérant du salon de coiffure L’Endroit à Epinal est secrétaire adjoint. Jésus Torres, 43 ans, gérant de la boutique « Torran Animaux exotiques » à Chavelot est trésorier et référent de la zone La Fougère de Chavelot. Angélique Seyer, 41 ans, gérante de la boutique APL Carré Blanc à Epinal est la trésorière adjointe. Antoine Cloquet, 27 ans, gérant de cinq boutiques Bureau Vallée dans les Vosges est référent de la zone Terre Saint-Jean. Julien Henry, 32 ans, gérant des Pompes Funèbres Henry à Dompaire et à Epinal est référent de la zone Saint-Michel. Régis Moreno, agent immobilier chez Lormont Immobilier à Epinal est membre de l’association.

Soirée d’inauguration le 9 septembre

Une soirée d’inauguration est prévue le mercredi 9 septembre à 19h30 au 1 rue du Paquis à Epinal. Cette soirée est uniquement sur réservation et réservée aux commerçants, artisans et associations.

Réservations sur www.synapses-vosges.com

Renseignements : 03 54 55 83 81 contact@synapses-vosges.com

C.K.N.




6 réactions sur “Synapses Vosges, une nouvelle association de commerçants et artisans

  1. yvette

    Certaines personnes sont elles réellement allergiques aux masques où craignent elles le ridicule ? : Celui- ci ne tue pas le virus oui !!!!!!!!!!!! Je m ‘ aperçois que de plus en plus d assoc dont c’ est la réouverture  » et tant mieux « prennent des photos de groupes sans distanciations respectées !! On va où Deux points deux mesures ? Pourquoi ce réflexe s’ il est , il est vrai semble parfois contraignant ne deviens pas automatique vu la conjoncture sanitaire actuelle !! Nos footballeurs aussi commence à décimer leur équipe cause virus !! Voulez vous donc décimer votre groupe Je suis choquée d’ un j’ m’en foutisme aussi flagrant régnant actuellement dans pas mal de lieu Pour les infos sur les plateaux télé On comprends parfaitement ceux qui s’ expriment en gardant leur masque Hors , quand je les vois le mettre à la fin du journal Oh secours !! et en plus il ponctue leur départ en osant vous dire :  » soyez prudent  » Pour l humour  » je me permets d’ ajouter : ( vous aussi messieurs et dames ) quand vous montez d’ un ton si un sujet vous énerve vous vous postillonnez dessus malgré vos fausses distances barrières !! Via Vosges oh la la !!ni masque ni distanciation sur des émissions actuelles et non pré- enregistrées Les vosgiens sont réputés têtus ( j’ en suis une ) mais à ce point Bonjour l’ angoiss

    répondre
    1. JMV

      Il faut savoir raison garder dans la critique.
      Je suis pour le respect des gestes barrières.
      En l’occurrence, le groupe de commerçants respecte la distanciation.
      Et ôter le masque en plein air juste le temps du cliché pour une photo des membres de l’assoc’ n’est pas quelque chose de choquant.

      répondre
  2. Baptiste

    Certains commerçants spinaliens refusent le masque. Donc le Préfet doit les sanctionner ainsi que le maire plutôt que de leur donner des aides qui coûtent chères à la collectivité.
    Porter un masque c’est vraiment rien mais pour certains on croirait que c’est pire que de traverser un désert.
    Yvette vous avez tout à fait raison l’exemple n’est pas donné sur les plateaux télé et même par Macron qui a bien du mal à garder le sien.
    La distanciation n’est pas suffisante il y a longtemps que les plu sérieux médecins et scientifiques l’ont dit.
    Encore faut-il que l’info arrive jusqu’aux Vosges éloignées…

    répondre
  3. Stop Covid

    les vosgiens éveillés qui s’éloignent de la manipulation ont raison sur le fond et la forme. Ils sont, ces vosgiens génétiquement éduqués et suffisamment intelligents pour n’avoir besoin d’une orchestration loufoque pour les diriger. certains sont gaulois réfractaires. Et alors? une tare ? Non ! les malades qu’on rencontre de mars avril savent nous conter les difficultés à refaire surface. Les malades vosgiens de août septembre, je n’en ai point vus encore. Ils sauront s’exprimer.Pour ne pas céder à l’angoisse , le vosgien a souvent fort à faire dans les espaces naturels. Avec masque, il aura la marche pénible. Sans le masque, en n’offensant personne, il s’oxygène . A tous les masqués sous la contrainte j’apporte mon soutien, principalement à cause du risque des 135 euros, en cas de prise d’air.

    répondre
    1. Seb

      Les gaulois réfractaires qui acceptent sans broncher la pose du compteur linky, achète le dernier iphone soumis qu’ils sontau diktat de la mode et de la pub et achète du made in china en pagaille. Trop drôle vous !

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.