Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

Vosges horizon durable dit non au projet d’implantation de 8 éoliennes à Gruey-lès-Surance

image_pdfimage_print

eolienneVosges horizon durable a adressé un communiqué contre le projet d’implantation de 8 éoliennes à Gruey-lès-Surance. Le Collectif Vosges Horizon Durable appelle l’attention du Préfet, des Elus et de la population sur ce projet qui va considérablement impacter la commune de Gruey-Lès-Surance, ses habitants et son environnement.

Le projet d’implantation de 8 éoliennes est développé par le promoteur H2AIR sur la commune de Gruey-Lès-Surance (270 habitants) (communauté d’agglomération d’Epinal). « Le promoteur H2AIR est avant tout un bureau d’études plutôt qu’un exploitant. Les projets développés sont souvent au profit d’autres promoteurs éoliens. Ainsi les parcs éoliens passent de mains en mains et il est très difficile pour les élus et la population d’avoir un interlocuteur et un véritable suivi (exemple du projet voisin de Dompaire/Ville-sur-Illon avec le promoteur NEOEN). Par ailleurs, les promesses des uns n’engagent pas toujours les suivants. » explique Yves Melin, du Collectif Vosges Horizon Durable.

Il s’agit d’un plateau agricole de la Vôge, d’une altitude moyenne de 450 m : une clairière bordée par les forêts de Darney, Selles et Passavant, et Ban d’Harol. Un paysage bucolique favorable à l’agriculture et au tourisme.

Pour le collectif Vosges Horizon Durable, le danger est surtout environnemental : « un barrage de 2,6 km de front et perpendiculaire aux principaux axes de migration des oiseaux pouvant entraîner un fort taux de mortalité sur les oiseaux et sur les chauve-souris » . Le collectif souligne aussi la présence d’espèces rares comme le Milan Royal, la Cigogne Noire, le Faucon Crécerelle et le Busard des Roseaux…

Enfin, le dossier d’étude d’impact présenté par le promoteur est selon le collectif « un document touffu, souvent imprécis et opaque ».

C.K.N.




3 réactions sur “Vosges horizon durable dit non au projet d’implantation de 8 éoliennes à Gruey-lès-Surance

  1. Bernot

    Vous préférez une centrale nucléaire ou une à charbon
    Les éoliennes s arrêteront pendant la migration
    Et la nuit en été pour préserver les chauves souris
    Toujours des reacs

    répondre
  2. Toria

    Bonjour,

    J’étais en faveur des éoliennes, tout au début, quand elles ont commencé à être démocratisées.

    Le problème est que je suis devenue électro-magnéto-sensible à un degré important. Je prends néanmoins plein de différentes mesures qui diminuent un peu mes soucis.

    Quand je m’approche d’éoliennes, déjà à plus de 100 mètres, toute une série de dents me font spontanément mal comme si j’avais des gênes ou des caries, ce qui n’est pas le cas. Les douleurs sont progressives ainsi que le nombre de dents touchées.

    Je sens aussi comme des coups de poignard dans la tête de la direction d’où viennent les éoliennes pendant tout le temps où je m’approche d’elles puis m’en éloigne.

    Je sens, de plus, des fourmillements dans tout le corps comme les gens qui sont allergiques aux fraises et qui sentent des fourmillements. C’est concentré dans la tête mais je sens dans le reste du corps également.

    Je me sens aussi scannée par ces éoliennes. Imaginez des dominos géants qui sont poussés par un doigt et toute la série tombe. Je ressens les mêmes effets. C’est très étrange et bien désagréable. Je ressens la même chose à proximité d’un aéroport lorsque les avions décollent ou vont atterrir, même quand je suis à plusieurs kilomètres.

    J’ai aussi tout d’un coup mal à l’estomac, au ventre, comme si j’avais une intoxication alimentaire.

    Et aussi, en surchauffe, comme si j’étais branchée à un énorme chargeur, à 100% depuis longtemps, mais qui continue de chauffer. C’est marrant les 3, 4 premières fois et après, la surchauffe constante est bien moins drôle.

    Suivant mon état, je ressens aussi des brûlures dans les yeux. Et mine de rien, certains modèles d’éoliennes sont bruyants, des sons sourds mais lancinants et bien présents.

    Ca, c’est systématiquement les réactions physiques. J’ai aussi des réactions invalidantes dans le psychisme, les fonctions exécutives et l’humeur.

    Les éoliennes provoquent aussi des symptômes bizarres que les médecins n’arrivent souvent pas à diagnostiquer. Au début, ils sont gênants puis deviennent irritants, frustrants, douloureux, invalidants. Le sujet est encore méconnu suivant les régions mais à d’autres endroits, bien pourvus en connections nets, ou dans les villes, le sujet est mieux connu. Il y a déjà certaines reconnaissances médicales et sociales.

    C’est vrai, les éoliennes semblaient des modèles d’énergies renouvelables intéressantes mais pas à un prix si élevé de santé. Ca, c’est juste pour moi alors que je suis assez lambda. Tous les êtres vivants sont impactés. Je suis aussi contre le nucléaire et je déplore que les sociétés ne mettent pas d’argent pour recycler les batteries des panneaux solaires et que les charges métalliques de celles-ci rayonnent autant et de manières si douloureuses.

    Il y a d’autres alternatives à développer et à créer. Les gouvernements pourraient mettre 2 % de plus à cet effet dans leurs budgets. Ou 1%, ça aiderait déjà bien. Et nous pouvons aussi stimuler les consciences pour mieux gérer l’électricité. Il y a un tel gaspillage, une telle ignorance alors qu’il est facile de débrancher et de mieux gérer. Il y a plein de trucs pour cela. Les navigateurs ont plein de liens.

    Bonne journée

    répondre
    1. xonrupeen

      Je peux imaginer que l on soit électro sensible même si il n’y a aucune raison physiologique démontrée pour l instant et que les cas sont rarissimes ( cela se saurait depuis l’électrification de nos sociétés).
      Le problème est qu une éolienne ne produit pas d’onde électro magnétique autre que celle engendrée par toute ligne 50Hz et encore à puissance bien plus faible (unitairement) qu une ligne HTA ou B. Quelques unes (MADA) ont un fonctionnement générant des harmoniques mais la fréquence et l’amplitude rayonnées reste ridicule sauf à avoir la tête contre le convertisseur duquel on a ôté la protection. Autrement dit l’alimentation de votre TV ou ordi émet le même signal en plus fort pour vous (en fréquence et amplitude).

      je pense plutôt à problèmes de sons (résonances?) sur l’organisme (oreille interne, cervelet, cavités…)

      Aussi, il parait évident que vous n etes pas un cas général et qu il vous suffit d éviter les éoliennes qui ne sont tout de même pas tres nombreuses.
      Je suis curieux de connaître ces nouvelles alternatives dont vous parlez pouvant générer des quantités de MW sans polluer, gêner ni coûter trop cher. Je cherche aussi, cela fait partie de mon travail.
      Bon courage

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.